Dessin : Koi !

avril 12th, 2014 | Posted by Serafina in Dessins | Non classé - (2 Comments)

J’interrompts les Seraf’ au Japon pour vous poster un dessin. Un dessin qui a zéro prétention d’originalité, mais que j’avais envie de faire. Il s’agit d’un dessin d’une Koi (鯉) qui veut dire Carpe en japonais, et donc plus précisement la koi colorée. J’en ai vu pas mal au japon, et j’avais envie d’en dessiner une.

koi

Je suis partie d’un modèle pour la carpe (le line en tout cas) et j’ai fait la colo aux copics. C’est des couleurs tres vives dont je ne suis pas coutumières mais je suis pas mécontente de cette petite carpe. J’en ferais sans doute d’autres… Le making of est sur mon Instagram pour ceux que ca interesse.

Parmi les voyages conseillés autour de Tokyo, Nikko était revenu souvent, tant sur internet que sur le guide. Du coup, nous y sommes allés. Le trajet est assez long : 1h30 aller environ, mais Nikko était décrit comme en valant le coup. Est-ce le cas ? Je ne sais pas, mais en tout cas c’est extrememement touristique, et c’est là ou on a vu le plus d’étrangers. Il faut dire que le trajet est intégralement compris dans le JR Pass, du coup, il serait dommage de s’en priver.

Nikko

Une fois arrivés à la gare de Nikko, il ne nous reste plus qu’a être perdu devant les bus qui emmènent aux points importants de Nikko, sans aucune traduction anglaise.  Il faut savoir que certes, Nikko est un lieu très touristique, mais très touristique … pour les japonais. La proportion d’étrangers est faible par rapport, du coup peu d’efforts sont fait sur les traductions, et nous ne comprendrons donc rien aux panneaux devant les temples… Heureusement qu’on avait un guide papier sur le coup. On avait un peu l’impression d’être dans une sorte d’usine à touristes (locaux), un mélange de station de ski et de je ne sais quoi. Oui car il y avait encore de la neige.

Le terme station de ski n’est pas usurpé, car nous sommes bien plus au Nord que Tokyo et du coup, la ville est encore partiellement enneigée. Autant dire que par rapport aux températures très douces de Tokyo, le choc est assez rude. Je n’ai pas regretté d’avoir emmené un manteau. La neige irradiant littéralement de froid. Nous sommes donc allés visiter le Toshogu et ses environs, un sanctuaire niché au milieu des montagnes, aux couleurs un poil criardes et que le guide comparait à du rococo. Au final, ce n’est pas éloigné de la réalité. C’est de la démesure, du tappe à l’oeil. En prime, comme c’est envahi par les touristes et donc très peuplé, on est loin de l’image paisible des cartes postales. Il y’a plusieurs gros temples dans le coin, et il faut payer pour chacun, le plus interessant étant le Toshogu qui propose un observatoire en hauteur et la visite de plusieurs bâtiments, pour 1300yens par personne. Les prix sont bien hauts comparés à d’autres lieux (Kamakura par exemple), on sent le truc très touristique, et nous avons été bien contents d’avoir pris des bento à la gare. La partie la plus agréable de la visite fut lorsque nous nous sommes aventurés dans les petites ruelles pour voir des temples de moindre importance mais clairement plus calmes, perdus au milieu de la neige et de la végétation. Vous l’aurez compris, ce ne fut pas ma ville préférée.

Nikko

Nikko

Nous sommes ensuite rentrés à Tokyo, ou nous sommes allés déambuler dans la ville basse à partir de la station Nippori et notamment les environs du cimetière Yanaka. Eh oui, nous n’allions pas passer a coté de l’occase de visiter un cimetière non ? Il s’agit d’un quartier « de la ville basse », c’est a dire loin de la mégalopole , loin des buildings a 60 étages, c’est plus modeste, plus traditionnel, avec des petites maisons. Il y’a a peu près un temple et un petit cimetière tous les 15 pas. Plus simple mais aussi plus vivant, on a l’impression d’être en campagne, surtout à l’heure de la sortie des classes quand les jeunes rentrent chez eux… a travers le cimetière.

Car une route traverse bel et bien le cimetière Yanaka et est très empruntée. Il s’agit du plus grand cimetière de Tokyo et un des premiers. C’est un peu notre Père Lachaise quoi. Le cimetière est donc traversé tous les jours pour aller a l’école, moi ca me vend du reve en tout cas. A la nuit tombée, l’ambiance reste agréable et sent bon les vacances et l’insouciance. Parait qu’il y’a plein de chats, mais on n’en a quasiment pas vu. Les cimetières japonais sont un melange entre les notres (tombes de marbres, un peu surchargés) et les victoriens (beaucoup d’arbres, notamment des cerisiers..)

Yanaka

Yanaka

Yanaka

Yanaka

Le quartier du Shiodome n’est en soit pas forcément un must-see des guides touristiques, et c’est bien dommage. Cependant, ce qui nous y intéressait, c’était pas tant les temples et jardins qu’on peut y trouver, pourtant très bien notés, mais bien le pokémon center !

shiodome

Impossible d’aller au japon sans aller la bas, n’est ce pas. Il a ouvert assez récemment et le choix de goodies est immense. La part belle est faite a XY comme il se doit mais les anciens ne sont pas oubliés : j’ai meme trouvé un strap de portable Tadmorv ! Et puis j’ai évidemment craqué pour la peluche Pandespiègle (j’ignorais qu’elle me consolerait 5 jours plus tard quand j’apprendrais la mort soudaine de mon chat en france, m’enfin). Alexandre lui est plutôt team Pikachu, autant dire qu’il a eu le choix.

Après cela nous sommes allés visiter les jardins alentours. Tout d’abord le petit, Shiba Rikyu qui est très paisible et juste en face, avec son étang ses petits ponts et ses cerisiers en fleurs. C’est une parenthèse inattendue de calme, avec toute la beauté des jardins a la japonaise : paysage travaillé pour être beau en toute saison, chemin bien aménagé et nombreux petits arbres, sans pour autant être too much. Ce jardin n’était pas dans mon guide (Le Petit Futé ) mais je vous le conseille vraiment fortement. Le prix est faible 300yen je crois.

Un peu plus loin se trouve le Zozoji Temple , la encore pas dans mon guide (le quartier n’y est quasiment pas couvert en faite) mais qui vaut le coup d’oeil notamment pour son contraste saisissant avec la tour de Tokyo juste derrière.On y trouve énormément de statues Jizo (?) qui représentent des enfants. Ces statues sont louées et habillées par des parents qui ont perdu un enfant avant ou peu de temps après sa naissance. Leurs petits bonnets sont tricotés mains et de nombreuses offrandes sont laissées pour le petit. Très impressionnant.

Nous avons fini (ou presque) par les jardins Hama Rikyu qui sont très réputés. Ils sont très grands et se composent la encore d’éléments typiquements japonais comme des cerisiers évidemment, mais aussi des collines artificielles, des pins, bref typique. Ce qui m’a particulièrement plu c’est l’énorme champs de colza, très odorant par ailleurs en plein milieu. Mais sinon, je l’ai trouvé moins concentré et donc moins intense que le Shiba Rikyu : Shiba Rikyu est vraiment zen alors que Hama Rikyu est plus un parc ou on sort avec les enfants.

Je vous laisse avec les photos que j’ai retraité de cette journée, et je vous dit a bientôt pour le 5.2 aka la meilleure partie !

shiodome hama-rikyu

zozoji temple

shiodome

hama rikyu

J’interrompt légèrement les programmes joyeux de Seraf’ au Japon, pour un article malheureusement beaucoup moins drôle.

chtulhu-loves-da-freiboite3

Hier, le 21 Mars, entre 6 et 7h heure française, Chtulhu est décédée. Chtlhu, notre premier chat, dont je vous annonçais l’arrivée ici même il y’a un peu moins de 6 ans (à l’époque ou je racontais beaucoup my life ici). Chtulhu, qui avait un souffle au coeur depuis sa naissance comme une épée de Damoclès. Nous savions qu’a tout moment, son coeur pourrait lâcher et qu’il n’y aurait malheureusement rien à faire.

A chaque visite chez le véto, ce dernier semblait étonné qu’elle aille bien, ne semble jamais essoufflée et autre, car son souffle était vraiment important. Malheureusement, il aura choisi pour se réveiller ce foutu souffle que je sois à 12 heures d’avion de la. Cela faisait déjà un bout de temps que Chtulhu était chez mes parents car elle ne supportait plus d’être avec les deux autres a la maison. Elle y était devenue un chat bien éloigné de l’image de démon que ceux qui l’ont connue chez moi ont d’elle. Elle était mignonne, se laissait caresser et ma mère la brossait tous les jours. Si vous avez connu Chtu, imaginez la se faire brosser !

Et puis, d’un coup, elle a peiné a respirer. Ma mère l’a emmenée chez le veto qui lui a donné des cachets contre la douleur, mais il n’y avait malheureusement plus rien à faire, et le 21 a l’aube elle est partie. Ma mère a été tout le temps avec elle et m’assure qu’elle n’a pas souffert. Dans un sens, tant mieux, qu’elle soit partie vite, sans souffrir, en paix. Mais quand meme, c’est beaucoup trop injuste.

Je dois dire que je me sens réellement mal d’être si loin, de ne pas avoir pu la voir une dernière fois. Elle m’aurait tapée quand j’aurais essayé de la caresser bien sur, mais bon, c’était Chtulhu, notre premier chat, qui était certes une terreur mais qui était unique et avait sa personnalité. Son amour des hauteurs, capable de sauter a plus d’un metre cinquante sans élan, son amour du petit salé aux lentilles et du gâteau au yaourt, sa passion pour la fenêtre et pour pisser sur les plaques de cuisine, sa capacité a tapper et terroriser n’importe quel chat. Et j’en oublie car bizarrement ma vision est un peu trouble. Je pense que mes lunettes ont grandement besoin d’être nettoyées.

Certains trouveront sans doute débile d’écrire un post pour parler de la mort de son chat, mais pour ceux qui ont des animaux, je suis sure qu’ils comprendront. Je tache de ne pas trop y penser et de ne pas culpabiliser mais c’est dur. Je suis allée à Nara aujourd’hui, qui est magnifique, mais dès que je m’arrête de marcher et que je me pose, pour manger ou dans un café, c’est immédiatement vers Chtulhu que mes pensées se tournent. Je n’arrive pas a me dire que je ne la reverrais plus jamais et qu’elle ne nous tapera plus , qu’elle ne terrorisera plus aucun invité.

Chutlhu était un chat de gouttière, trouvé via une copine a ma soeur. Il parait que la mère avait tué tous ses autres chatons, mais ce n’est pas très clair, peut être Chtu y était elle pour quelque chose. Parait qu’ils étaient à la cave, sa mère et elle. Avec une enfance pareil, pas étonnant que ça ai donné une telle terreur. Mais bon, malgré tout, Chtulhu, on l’aimait. Certes elle avait pissé sur les multiprises et fait sauter le courant, certes elle avait pissé sur des livres que j’avais importé de l’étranger, mais tout de meme c’était Chtulhu. Un chat avec une telle personnalité, plus qu’aucun de mes autres chats. Et c’est pas son allure famélique qui aurait dit le contraire.

Chtulhu

Enfin, il parait que c’est la vie, et que les chats en ont 7, alors je suppose que Chtulhu s’est déjà réincarnée dans une autre terreur, et qu’on la recroisera peut être à nouveau. J’espère au moins que dans cette nouvelle vie, elle n’a pas de souffle au coeur et ne commence pas la partie avec un tel malus. J’espère qu’elle trouvera une famille aussi aimante que dans celle ci, par contre.

Elle a été enterrée chez mes parents. On lui plantera un arbre, sans doute un camélia du japon, y’en a tellement ici, et ça fleurit en ce moment, alors chaque année, elle aura un arbre fleuri. Et qu’on ne me parle plus jamais de mon anniversaire.

chtulhu_blogfev_6

Repose en paix Chtulhu, terrorise bien tout le monde la ou tu es, on te gardera toujours un reste de petit salé.

En bonne otak je voulais aller à Shibuya pour voir la fameuse statue d’Hachiko le chien . Elle n’est pas facile à trouver notamment parce qu’elle est plutôt petite ! Mais mignonne tout de même.

A part ça Shibuya c’est super urbanise et pas forcément ma tasse de the .

harajuku

Nous sommes donc remontés pour voir le Meiji Jingu, sanctuaire Shintô du début XXeme qui abrite les âmes de l’empereur Meiji et de sa femme. Le sanctuaire est au cœur d’une très grande forêt très reposante après Shibuya. On y verra de nombreux mariés faire leurs photos de mariage et même une procession de mariage. J’adore les kimonos. Sans être aussi joli que kamakura (normal) c’est une promenade agréable et un tel cœur de verdure au sein de la ville c’est plaisant . En plus c’est gratuit.

Nous sommes donc aller découvrir Harajuku Ze quartier jeune et branchouille. C’est le cas de le dire étant donné qu’on se croirait à Covent Garden !! Tout spécialement Takeshita Dori …Autant dire que la on n’est pas dépaysés ! Boutiques occidentales , foule de jeunes aux looks parfois alternatifs (je note car c’est le seul endroit ou on a vu des gens piercés ou avec des couleurs de cheveux non naturelles genre bleu), ce n’est pas non plus ma partie préférée… Car trop proche de ce que je connais. Mais ça a le mérite d’être extrêmement différent des autres quartiers qu’on a pu voir jusqu’ici !

Histoire de rester dans le quartier moderne nous avons fini la soirée à Akihabara la ville électrique et des magasins genre FNAC sur 8 étages, ses objos en libre test et son espace pour tester son aspirateur (ou n’importe quoi d’autre hein) tout y est dispo, testable et en 40 modèles. Le temple de la consommation et du shopping électrique et culturel … Nul doute que ma petite FNAC va me paraître ridicule maintenant que j’ai vu ça …

harajuku-4

harajuku-3

harajuku-2

Seraf au Japon #3 Kamakura

mars 17th, 2014 | Posted by Serafina in Japon | Voyages - (0 Comments)

Après 2 jours au sein de la Tokyo urbaine il était temps d’en sortir et d’utiliser notre Jr pass. Nous sommes allés à Kamakura , situé à 40minutes de Tokyo.

Elle est desservie par deux gares Kita Kamakura (litt. Kamakura nord ) et Kamakura. Nous sommes descendus à la première qui est une toute petite gare de campagne comme on voit dans les mangas. Kamakura comporte de nombreux temples et il est impossible de tous les faire en une journée d’autant plus que la plupart ferment à 17h.

kamakura

Nous n’en avons fait que trois du coup mais pas les moindres, le premier Engaku-ji est un très grand domaine avec de nombreux bâtiments. C’est si j’ai bien compris un temple zen. De nombreuses personnes y vivent encore aujourd’hui et on peut les voir prier ou encore faire du tir à l’arc.

Le deuxieme dont je n’ai pas retenu le nom est très petit mais mignon. Il y’a de nombreuses statuettes de lapin pour une raison que j’ignore totalement . L’entrée coûte quasiment autant que le premier (300yens pour le premier , 200 yens ici) mais il y’a clairement. Bien moins à voir.

Le troisième est l’immanquable Kencho-ji qui lui vaut ses 300yens . Il est immense avec des bâtiments extrêmement imposants. Il dispose aussi d’un observatoire qui d’atteinte après une très longue montée de marche entourée de statues d’anges genre Gantz qui foutent la trouille.

Nous avons fini par rejoindre le centre ville de kamakura et ses nombreuses boutiques à touristes. C’est un lieu de vacance très apprécié des japonais et cela se voit. Le cadre est très agréable et l’atmosphère à la tomber de la nuit est joyeuse tout en étant très calme. Nous n’avons malheur sèment pas eu le temps de voir le fameux bouddha géant…

Sur ce je vous laisse avec les photos du jour que j’ai traité à iPhoto. J’enrichirais evidemment de photos une fois rentrée en france.

kamakura

kamakura-5

kamakura-4

kamakura-3

kamakura-2

kamakura 2

Seraf au japon #2 : Shinjuku

mars 16th, 2014 | Posted by Serafina in Japon | Voyages - (1 Comments)

Pour ce deuxième jour, nous sommes allés à Shinjuku : rien de bien difficile pour se remettre du décalage. Il faut dire que le réveil fut plus que dur, et impossible de me lever avant 10h30 (moi qui me réveille a 7h45 le week-end hein … Pour dire combien c’est grave lol). Le but premier était d’aller acheter un adaptateur (les prises de courant au japon ne sont pas les même qu’ici et impossible de trouver ce genre d’adaptateur a Blois…). Il y’en a Bic Camera pour information. C’est l’occasion de découvrir la Tokyo ultra urbanisée et ses grattes ciels en flanant dans la rue electrique.

Nous sommes allés a l’observatoire du gouvernement métropolitain de Tokyo, un building qui vous permet d’aller au 44ètage pour admirer la vue dégagée sur la ville. Enfin, dégagée c’est un grand mot, car les événements en ont décidé autrement, et il pleuvait des cordes quand on y est arrivé. C’est sympa de voir le vent et la pluie depuis le 45ème, mais du coup, la vue était moindre : on ne pouvait pas voir les montagnes à l’horizon… Enfin, ça reste impressionnant. Il y’a l’observatoire nord et le sud. Les deux sont gratuits.

shinjuku

Nous sommes ensuite allés marcher dans KoreanTown (station Shinokubo). C’est vraiment un quartier a part : des boys band coréens dans tous les coins, des supermarchés coréens et bien sur les innombrables magasins de beauté coréens avec leurs BB crèmes et leurs masques pour les pieds (me demandez pas …). C’est une promenade agréable, mais malheureusement, nous étions rapidement trempés a cause de cette foutue pluie.

Du coup, il n’y a qu’une seule photo pour cet article, la seule que j’ai pris pendant une vague accalmie (vu comme j’étais moi meme trempée malgré le parapluie je n’ai clairement pas osé sortir le réflexe). On sent que Hanami approche, du coup beaucoup de rues sont décorées de ces sakuras en plastique, c’est face, mais tout de même très joli !

Le soir, nous avons oser entrer dans un resto d’okonomiyaki situé juste a coté de notre hôtel, un vrai restaurant ou faut parler aux gens. C’est vraiment très particulier les restos d’Okonomiyaki. La ou les restos a vending machine sont très froids et ou personne ne cause, dans ce restai les japonais font leurs okonomiyakis (sorte d’omelette garnie) ensemble, sur la plaque chauffante au centre de la table. Exactement comme dans Parmis Eux ! (ZE manga qui m’a fait fantasmer sur l’okonomiyaki ! l’héroïne en parlait avec un tel amour). Pour les gens « seuls » comme nous ou d’autres salarymen, c’est le chef qui fait l’okonomiyaki devant nous sur la plaque chauffante du comptoir. C’était très bon. Proche du gout des français d’Aki mais bien moins encourant !

Nous sommes arrivés au Japon le 12 Mars, à 9h30 heure japonaise, en étant partis a 13h40 heure française. 12 heures de vol, et 8 de décalage horaire… Et malheureusement un repos bien trop bref dans l’avion (par contre, on a vu Frozen et Gravity …. Au retour on se fera le Hobbit 2 lol)

Bref une fois arrivés, le temps de récupérer nos bagages, le JR Pass (qui donne accès illimité a tous les trains JR pendant 14 jours… Il n’est pas donné mais vaut le cout) nous voila partis pour le studio qu’on loue a Otsuka, sur la Yamanote.

Pour ce premier jour nous n’avions prévu que de voir le quartier d’Asakuka, un quartier connu pour son temple et son artisanat. On a mangé en chemin et nous avons découvert le top de la technologie, des vending machines pour commander sa nourriture sans parler a quiconque. Tu t’assoie ensuite a ta table avec ton ticket et on t’apporte a manger. L’asociale a kiffé :D.

Japan 2014-03 day 1

Japan 2014 -03 Day 1

Oui j’ai pris un truc avec un oeuf dedans, depuis que j’ai vu Silver Spoon c’est ma nouvelle obsession culinaire :D

Sinon, Asakusa c’est très beau et illustre bien le japon, entre modernité et tradition, le grand Sensô ji étant entre des gratte ciels. Par contre il faut marcher, et après une non-nuit, il faut dire que les 15000 pas que m’affiche mon podomètre n’étaient pas forcément évident a enquiller, et qu’on a fini a faire la sieste dans un resto de donuts (no comment).

Bref, je vous laisse avec des photos, retouchées a iPhoto, le néant de la technologie mais qui a l’avantage d’ouvrir mes RAW… Desolée pour la qualité pas top, je vous montrerais bien mieux une fois de retour en france :).

See ya !

asakusa japon
Japan 2014-03 Day 1

Japan 2014-03 Day 1

Japan 2014-03 Day 1

C’est bientôt le départ !

mars 9th, 2014 | Posted by Serafina in Voyages - (9 Comments)

Eh voilà, c’est bientôt le moment de prendre l’avion, et de partir fêter le printemps et mon anniversaire au Japon. Cela fait longtemps qu’on a pris les billets, mais finalement, c’est enfin arrivé. Je ne sais pas trop quoi penser, c’est la première fois que je pars aussi longtemps (plus de deux semaines loin de chez moi, meme avec mes parents l’été, nous ne partions pas tant), je redoute un peu le mal du pays. Je pense qu’a la fin, j’aurais juste envie de lire du français et de manger du McDo.

Ma future nourriture

Ma future nourriture

Enfin, bref, je passe 10 jours a Tokyo, 5-6  jours a Kyoto avec beaucoup d’excursions entre temps. Tokyo nous servant plus de base qu’autre chose, surtout qu’avec le JR Pass le train est illimité. Ca coute la peau du cul (300€/15 jours par personne) mais cela permet d’avoir accès à tous les trains JR en illimité et donc cela encourage plus facilement a sortir de Tokyo ou Kyoto. Nara, Kamakura et autres Osaka seront aussi dans le voyage à priori. Mais notre plus grande aventure risque d’arriver a faire une machine à laver au japon. Ca ca sent le réel défi ! (Bah oui, j’ai que deux pantalons dans mon armoire, je vais donc forcement devoir laver des fringues ! ).

 

Nous partons très très leger. Je pense que nos bagages ne font guère plus de 5 kilos, merci notamment aux liseuses qui nous économisent masse de livres ! Par contre, au retour, mon petit doigt me dit qu’on sera bien rempli :) J’ai un dico de jap dans mon iphone, j’ai de quoi lire et ma paire de New Rock (celles qui ressemblent a des groll de locustes mais qui ont l’avantage d’être très confort )  je peux donc aller n’importe ou maintenant.

またね !

Ps : je posterais probablement des articles photo-spam pendant mes vacances, alors stay tuned :)

Des lys violet…

février 23rd, 2014 | Posted by Serafina in Dessin - (3 Comments)

Et voila le line que je vous présentais la semaine dernier coloré !

tatouage066---colo

J’ai encore utilisé des copics, que j’aime vraiment beaucoup. J’ai très envie de m’en acheter une deuxième boite (j’ai le set A, et y’a 3 autres sets… Le B me fait de l’oeil). M’enfin, ca coute la peau du cul et je viens déja de commander un nouveau reflex. Mon Sony A500 était sur le declin, au cours des fests d’été , il m’est apparu comme non-fiable (photos noires, photos qui disparaissent, etc). Du coup, je pensais reprendre un sony plus recent, mais la visée electronique, c’est vraiment pas l’ideal je trouve pour les tofs de concert qui representent tout de meme une bonne part de mon activité… Alors je suis passée chez les rouges. J’ai opté pour le 60D avec un objo assez versatile pour remplacer mon 24-75 de chez Tamron que j’utilisais sur mon Sony. Refaire mon parc d’objo ne m’enchante guère…Heureusement que j’ai l’espoir de revendre certains de mes objos sony pour compenser (meme si je suis loiiiiin du compte).

Enfin, tout ca pour dire que les copics, ils attendront. Je suis assez contente de la couleur des mes lys par contre, ce violet laaaa <3