Seraf’ en Islande #13 : La fin du voyage

Pour ce dernier jour, nous avions prévu de visiter la péninsule de Rekjanes, au sud de Reykjavik où se trouve le Blue Lagoon et l’aeroport qui serait notre dernière étape. Nous avions depuis le début prévu de finir notre périple au Blue Lagoon. Le Blue Lagoon est une sorte de spa à ciel ouvert, une eau laiteuse en plein-air entre 37 et 40 degrés entouré de lave. Un environnement idyllique qui ferme à 20h en hiver. Ideal donc pour occuper la fin d’après midi avant d’aller dormir à l’aeroport (et donc au passage prendre une dernière douche).

islande - jour 14-4 Capture d’écran 2015-03-28 à 20.14.51

Mais avant, nous sommes descendus de Borgarnes à Reykjavik. Un tunnel sous l’eau relie Akranes à la capitale, mais le détour par le fjord promettait de beaux paysages d’après le guide, alors nous l’avons pris même si il faisait 60km. En effet, c’est comme les fjords d’Egilsstadir en moins gros.  islande - jour 14-3

Eglise de Borganes

Eglise de Borganes

Nous avons ensuite fait la peninsule de Reykjanes par le bas. C’est une très belle zone, mais décidément, toute cette région de Reykjavik est totalement timbrée au niveau du climat. De Borgarnes au Blue Lagoon, nous avons alterné toutes les 30 minutes entre neige, pluie, grèle et beau temps. Totalement dafuq ! Le temps a été plus stable dans les autres parties de l’île, donc est-ce du à la région ? Je sais pas, mais c’est dingue et totalement imprevisible.

 

islande - jour 14-2

islande - jour 14-5

islande - jour 14-6

 

islande - jour 14-8

islande - jour 14-9

Au alentour de 17h, nous nous sommes rendus au Blue Lagoon. Clairement, le truc le plus cher que nous ayons fait du voyage, puisque l’entrée est à 35€ par personne… OUAIS. Rien que cela ! C’est donc une source d’eau chaude (non naturelle, l’eau y est amenée, mais n’est pas traitée) dans un cadre de lave. L’eau est très chargée en silice, ce qui en fait une eau censée être pleine de bienfait (jeunesse, soins des maladies de peau, etc) mais soyons honnête, c’est surtout pour le bain chaud qu’on y va.

Nous étions (surtout moi) un peu circonspect à l’idée de payer si cher. Je ne dirais pas que cela vaut son prix, j’en sais rien, mais ce qui est clair c’est que c’est clairement une expérience à faire si on va en Islande, au moins une fois, car on ne verra pas cela bien souvent. C’est une usine, une attraction à touriste, c’est clair. Mais c’est bien fait, et c’était une manière idéale de finir. Je n’ai évidemment pas pris de photo, mais je vous en mets une officielle, que vous ayez une idée de ce de je cause.

blue lagoon

Nous sommes ensuite partis pour Keflavik, rendre la voiture et attendre l’avion. Parlons un peu de la voiture d’ailleurs. Je ne vous l’ai pas dit, mais nous avons eu un pet au pare-brise à la fin de la première semaine, et les derniers jours nous avons aussi eu une grosse fissure d’environ 15cm, nous avions un peu peur qu’il ne tienne pas jusqu’a la fin. Pourtant, nous avons été prudents hein, mais les routes sont de mauvaise qualité en Islande et une voiture croisée nous a balancé un gravier. Heureusement, nous avions pris l’assurance gravier, nous n’avons donc eu qu’une franchise à payer. Je ne peux donc que vous la recommander.

Pour info, nous avions loué chez Blue Rental Car, qui étaient le meilleur rapport qualité/prix et nous en avons été très contents. Ils répondent à tous leurs mails, nous avons pu changer l’heure et l’endroit où rendre la voiture sans supplément quand nous nous sommes rendus compte que nous ne pourrions pas aller à Keflavik en bus. Ils sont ouverts 24/24, vraiment, on en est content et on vous les recommande si vous louez un 4×4 en Islande.

L'usine à coté du Blue Lagoon dans la nuit.

L’usine à coté du Blue Lagoon dans la nuit.

Après cela, nous avons pris nos valises et marché 3 minutes pour aller à l’aeroport. Evidemment, à ce moment là, devinez quel temps il s’est mis à faire ? Eh oui, il a grêlé !!!!!! Bien sûr l’Islande ne pouvait pas nous dire au revoir autrement que comme cela. Il y’a de super mauvais avis sur l’aeroport de Keflavik pour y passer la nuit (connaissiez vous le site SleepingInAirports.net ? Moi je connaissais pas, Internet m’épatera toujours) eh bien sachez que ca a été très bien. Il y’a en effet des pancartes disant qu’il est interdit de dormir/cuisiner dans l’aeroport mais aucun gardien ou autre n’a essayé de nous réveiller. Par nous, j’entends la 20aine de personnes qui comme nous y passaient la nuit. Bon, les sièges ont en majorité des accoudoirs donc c’est pas le plus pratique pour dodo, mais ça se fait. De plus, il y’a un wifi gratuit, donc clairement si vous vous posez la question, ça se fait. Evidemment, ca doit être différent en été, doit y avoir beaucoup plus de monde et ca doit être pour cela les commentaires négatifs, mais vraiment je m’en suis faite pour pas grand chose !

Nous sommes partis à l’heure cette fois ci, et sommes rentrés en france. J’ai dormi 3 fois 1h30 (une fois à l’aéroport, une fois dans l’avion et une fois dans le train) ce qui fait que je n’étais pas SI fatiguée hier soir.

Cette série d’articles en direct de l’Islande est donc terminée, mais cela ne veut pas dire qu’on n’en reparlera pas. Je sais que certains d’entre vous préparent à plus où moins long terme un voyage là-bas, donc hésitez pas si vous voulez un article avec mes adresses de guesthouse, bon plans ou autre….

Seraf’ en Islande #12 : Vers la péninsule de Snæfellsnes

Aujourd’hui est sans doute la dernière fois que j’écris depuis l’Islande. En effet, nous repartons vendredi à 6h50 du matin, cela veut dire être à l’aéroport dans les 5h. Nous n’avions clairement pas envie de dormir (et payer) une nuit à Reykjavik pour nous lever à 4h du matin et prendre un bus. Du coup, nous rendons la voiture vers 23h30 à Keflavik, et nous passerons les 5h quelque part dans l’aéroport.

Enfin, aujourd’hui, nous avons fait la route jusqu’a Borgarnes puis à la peninsule de Snæfellsnes. Pour des raisons de temps et d’orga, nous n’avons pas pu visiter les fjords du Nord-ouest (la sorte de main en haut de l’ïle). Cela sera pour une prochaine fois. La peninsule est une avancée dans la mer qui comporte de tres beaux reliefs et des paysages typique de l’islande (comprendre, la mer, la montagne, la lande et la lave, tout ça tous les 3 kilomètres). C’est une zone très proche de Reykjavik et très belle. Donc, même si vous n’avez pas le temps de faire le nord de l’île et tout, ca vaut le coup d’y monter !

unnamed

Ce petit pont est l'ancienne route pour Akureyri !

Ce petit pont est l’ancienne route pour Akureyri !

islande - jour 13-5

islande - jour 13-4

islande - jour 13-2 islande - jour 13-6
islande - jour 13-3

Nous ne sommes pas allés jusqu’au bout de la péninsule, nous nous sommes uniquement jusqu’a brudir où il y’a cette église de bois noir. Après celle-ci, un chemin vous permet d’accéder à une crique de rochers volcaniques plutôt jolie.

islande - jour 13-8

islande - jour 13-9

islande - jour 13-10 islande - jour 13-12
Voila, demain, on redescend vers Reykjavik et advienne que pourra pour cette fin de vacances qui sera probablement parmi les plus loosiques ever.

Seraf’ en Islande #11 : Vers Blonduos.

Aujourd’hui nous sommes mardi et vendredi matin, nous repartons. Il ne reste donc plus que demain et après demain. Un peu étrange de se dire que nous arrivons au terme du voyage. Nous avons vu beaucoup de choses et dans l’ensemble nous ne nous sommes pas du tout ennuyés. L’Islande, je vous l’avouer fut une destination choisie un peu à la Rache, nous hésitions entre plusieurs lieux et nous nous sommes décidés pour l’Islande très tard (genre, fin Décembre quoi). Fidèles à nous même, le voyage n’était que peu préparé et les points d’arrêt sur la carte posés un peu au pif. Pour le sud, c’était fastoche, y’a plein d’itineraires sur le net, mais pour le nord, un peu moins.

Capture d-e-cran 2015-03-24 a- 19.58.49

Du coup avec le recul, nous aurions probablement du rouler de Akureyri à Borganes directement, sans nous arrêter à Blonduos, car la route 1 n’y est pas très interessante. Mais nous n’avions pas lu le guide, donc on ne le savait pas ! C’est donc pourquoi nous avons fait plusieurs détours pour aller voir les fjords et ce qu’il y avait. C’est une zone qui est peuplée depuis très longtemps, du coup, on a pu voir pas mal de sites « historiques ».

Sur le chemin, la neige avec le vent faisait de drôles de formes. J’ai jamais vu ca en france mais ça doit aussi exister dans les régions montagneuses je suppose. La neige balayée sur la route par le vent qui ondule, c’est magique !

islande - jour 12-4

islande - jour 12-2

islande - jour 12-3

islande - jour 12-5

islande - jour 12-7

En montant vers Hofnos, on trouve  Grof, une des chapelles les plus anciennes d’Islande. Elle est en bois et en Torchis. De plus elle est entourée d’un cimetière circulaire. A voir absolument. En continuant vers Hofnos, vous trouverez une magnifique piscine à flanc de fjord. Elle n’ouvre qu’a partir de 17h, mais elle vaut le coup !

islande - jour 12-11

islande - jour 12-9

islande - jour 12-13 islande - jour 12-1
 islande - jour 12-10

J’adore les maisons en bois (la dernière est une maison du XIIème ou par là reconstituée en 2002 d’après les dernières recherches) car cela me donne l’impression d’être dans Viking, une série que j’aime beaucoup et que je vous conseille si vous l’avez pas encore vue !  Bref, ce fut une journée différente mais sympathique et on a eu plutôt bon temps. Okay, le thermomètre n’a pas dépassé 0 mais comme il n’y avait pas de vent, on avait presque chaud !

Seraf’ en Islande #10 : De Myvatn à Akureyri

Après ce jour de repos à Myvatn, nous nous sommes reveillés sous la neige. Après un rapide petit déjeuner nous regardons les prévisions routières. Road.is est réellement un compagnon indispensable pour votre voyage en Islande surtout en hiver. La route que nous prenons est la route principale, mais il n’empêche qu’elle peut être difficile par moment, suivant les conditions climatiques. Road.is nous annoncait une route verglacée, nous avions donc prévu de mettre un moment avant d’atteindre Akureyri. Au final, les prévisions étaient pire que la réalité et si la route était enneigée nous n’avons pas peiné. Certes nous avons un 4×4 et des pneus neige, ça aide.

Capture d’écran 2015-03-23 à 19.44.34

Toujours est-il que nous avons atteint Akureyri sur le coup de midi. Nous en avons profité pour nous rendre au site de Laufas plus haut sur l’autre rive du fjord. à Laufas, on trouve en été un musée à ciel ouvert, fermé en hiver. Il se situe dans des anciennes fermes de tourbes, conservées en parfait état. Cela nous montre bien comment vivaient les islandais il y’a pas si si longtemps. On dirait des trous de hobbits ! Evidemment, y’a une église à coté.

Islande - Jour 11-4

Islande - Jour 11-5

Islande - Jour 11-6

Nous traversons le fjord, traversons aussi Akureyri, pour monter en direction de Dalvik. De Dalvik partent les ferry pour des îles au nord et aussi des excursions pour voir les baleines. Nous n’avons rien prévu de tout cela, mais la ballade est sympathique. Surtout, elle permet de contempler plusieurs très jolies églises islandaises. J’adore les églises islandaises, elles sont tellement mignonnes avec leurs toits colorés.

Islande - Jour 11-7

Islande - Jour 11-9

Une à ne pas louper est celle de Modruvellir (tres mal indiquée) qui est très ancienne, une des plus anciennes du coin. La bleue et blanche est celle de Dalvik, très jolie aussi et pour le coup assez originale.

Islande - Jour 11-10

Islande - Jour 11-14

Islande - Jour 11-13 Islande - Jour 11-15

Nous sommes ensuite redescendus à Akureyri, pour voir un peu le centre ville avant d’aller à la Guesthouse de ce soir. Akureyri est la deuxième plus grande ville d’Islande (17 000 habitants ! ) et donc, je ne l’ai pas trouvée très jolie après toutes ces belles étendues. La neige s’est aussi mise à tomber pas mal, du coup, après être allée à l’église de la ville – très similaire à celle de Reykjavik, mais je la trouve assez moche – , nous sommes allés à la librairie Eydmundsson , une chaine de librairie, qui à un café au sein de la librarie. Ici, c’est très commun, on en avait vu aussi à Reykjavik. Et généralement, les gens y lisent les magasines du moment ou même des livres -il y’a des samples copies pour cela je suppose -.

Islande - Jour 11-8 Islande - Jour 11-16

Après, la neige ne se calmant pas, nous sommes allés à notre Guesthouse, la Brekkusel guesthouse. Pour un peu moins de 50€, nous ne nous attendions pas à grand chose, mais en faite, elle est au top, assez grande, la cuisine est super bien fournie, et en prime nous sommes les seuls aujourd’hui. On peut ainsi squatter la salle commune, avec Watain sur les baffles du pc et près du routeur wi-fi (la Seraf’ sauvage se trouve généralement aux abords de reserves de chips ou de box internets, sachez le). Nous sommes donc passés au Samkraup – equivalent d’un simply quoi – pour acheter deux steaks et du pain à burger. Gaaaaaah de la viaaaaaaande rouuuuuuuuge *Meurs dans sa bave*

Seraf’ en Islande #9 : Autour du lac Myvatn

Je vous avais dit hier qu’il était probable qu’on voit des aurores dans la nuit. Eh bien, cela n’a pas manqué ! Nous avons eu notre deuxième soirée d’aurores boréales du voyage. Celles ci étaient plus lumineuses qu’a Vik, peut être aussi car il faisait plus sombre ici, sans lumière parasite. Elles étaient particulièrement grandes et sur les photos, on voit même un peu de rouge, une couleur qu’on n’avait pas à Vik.

Islande - Jour 9 - Aurore-1

Islande - Jour 9 - Aurore-2

Islande - Jour 9 - Aurore-3

Je suis extrémement contente d’avoir pu en voir deux fois! Je savais que les chances étaient hautes autour de l’équinoxe, mais je ne pensais pas en voir deux fois ! Je vais croiser les doigts pour une troisième, sait-on jamais !

Nous dormions donc dans une guesthouse en face du lac Myvatn. Cette guesthouse a une vraie cuisine commune (avec des plaques) nous avons donc mangé autre chose que des cup noodles : des nouilles chinoises en paquet !! Re-vo-lu-tion je vous dit pas. Bon, on a aussi testé un gateau qui ressemble à ceux qu’on achète à Hema, mais que je trouve pas bon, fail till the end.

Du coup, nous n’avions pas de route today, nous nous sommes contentés de visiter les tres nombreux points d’interet autour de Myvatn, qui est un peu le Golden Circle du nord, car y’a tout : des volcans, des ballades, des cascades, des zones géothermiques et des bains. Ca vaut le coup d’y faire un gros arret, d’autant plus que c’est LA zone où on est le plus dans le coté volcan de l’islande, et si comme moi vous aimez les volcans c’est niquel.

Nous avons commencé par vouloir aller au volcan Krafla -dernière activié en 84- mais malheureusement la route était coupée. Trop de neige pour notre Duster. Si vous y allez en été il faut absolument y aller. Au passage, vous rencontrez une centrale thermique -je suppose- et des remontées mécaniques solitaires.

Ensuite, nous sommes redescendus vers Myvatn, pour voir DimmuBorgir. C’est un endroit où je voulais aller pour le nom à la base (bin ouais quoi …) mais en prime, comme c’est là qu’ils ont tournés certaines scènes de GoT (celles de Jon avec les Sauvageons) c’était immanquable ! Nous n’avons pas pu faire le grand tour, car la piste était, hmm, enneigée dirons nous. Nous avons fait les deux plus petites boucles, qui nous ont déjà pris plus d’une heure étant donné la neige et la glace. C’est assez marrant les formations de lave, moi j’aime bien.

Islande - Jour 10-5

Islande - Jour 10-4 Islande - Jour 10-6

Après un repas du midi à la guesthouse (chaud ! De la bonne soupe knorr du auchan de vineuil … ahem) nous sommes partis pour Godafoss, sur la route d’Akureyri à 30 minutes de là. C’est une jolie cascade en arc de ciel, très facile d’accès, puisque le parking se gare limite devant. Dans cette cascade, un chef viking a jetté les statues de ses dieux paiens lors de l’adoption du christianisme, d’où le nom.

Islande - Jour 10-7

Islande - Jour 10-8

De retour à Myvatn, nous sommes allés voir les pseudos cratères de Skútustaðir, qui sont nés de la rencontre entre la lave et l’eau du lac. Ils ont 2000 ans, et sont très beaux, j’aime leur forme bien régulière ! De plus, on peut monter sur au moins deux.

Islande - Jour 10-10

Islande - Jour 10-9

Islande - Jour 10-12
Nous sommes ensuite allés nous ballader dans Hofdi, où a priori des scènes de GoT ont été tournées. C’est une forêt, chose rare en Islande, surtout une foret de bouleaux et de sapins ! D’en haut, on a une jolie vue sur le lac.

Islande - Jour 10-14

Nous avons essayé en fin de journée de retourner à Krafla, voir si la piste avait été deneigée, la réponse est non. Pour les volcans, il faudra revenir une autre fois…

Seraf’ en Islande #8 : La traversée du Nord

La dernière fois, j’étais à Seydisfjordur et je m’appretais à manger. Nous nous sommes en effet rendus au Kaffi Lara de la ville, de nuit, nous avons d’ailleurs pu admirer le village sous les lumières nocturnes. Une fois là-bas, nous avons appris que la partie resto du bar n’ouvrait qu’en été, donc nous avons rebroussé chemin. Le seul resto de la ville était une Pizzeria. Mais après avoir revé d’un restau, nous ne pouvions pas retourner manger nos nouilles chinoises… Alors nous avons mangé de la pizza. Plutôt ok.

Capture d’écran 2015-03-21 à 17.48.46

Islande - Jour 9-1

Islande - Jour 9-2

Ce matin, nous sommes donc repartis en direction de Egilsstadir dans un premier temps, pour faire des provisions au Bonus, avant de monter dans le nord jusqu’a Myvatn. Nous avons bien sur regardé l’état des routes avant de partir, sur Road.is. Au menu, des routes « tres glissantes » et des « plaques de glace ». Hmmm ! Pourtant, nous avons pu remercier le temps aléatoire d’ici et le vent, car le temps qu’on monte, le ciel était dégagé et la neige fondue. Nous avons donc eu une belle route dégagée sous un magnifique ciel bleu.

Islande - Jour 9-3

Islande - Jour 9-4

Islande - Jour 9-6

Islande - Jour 9-7

Avant d’arriver à Myvatn, nous sommes allés à Dettifoss, la cascade au plus gros débit. La route pour y aller a été goudronnée y’a peu, et même si il n’y a pas de service d’hiver, elle était carrément praticable. Par contre, le chemin pour visiter la cascade depuis le parking n’était lui pas deneigé, bah 1kilomètre à pied, c’est peu, mais sur la neige, c’est tout de suite plus long. Nous ne nous sommes pas approchés trop près du canyon qui était glissant. La cascade forme un magnifique arc-en-ciel, c’était assez magique.

Islande - Jour 9-13

Islande - Jour 9-11

Islande - Jour 9-14

Ensuite, direction le lac Myvatn, de 38km2, situé au coeur d’une zone géothermique assez intense. Fumerolles, sources chaudes et volcans sont dans l’entourage immédiat. Des coulées de lave ont même fait des formations assez impressionnantes qu’on nomme Dimmuborgir (eh oui !) autrement dit « les chateaux noirs ». En prime, la région du lac est un des endroits où ont été tournées certaines scènes de Game of Thrones. Nous allons voir ces endroits demain car c’est un des seuls endroits où nous restons plus d’un jour. Il y’a beaucoup de randonnées à faire dans le coin, et c’est vraiment un paysage particulier (et puis j’aime la lave et les volcans ! )

Islande - Jour 9-15

Islande - Jour 9-16

Islande - Jour 9-17

Islande - Jour 9-18

Islande - Jour 9-19

Islande - Jour 9-20

Islande - Jour 9-21

Ce soir, le ciel est dégagé, il est possible qu’on voit des aurores d’après le tenancier de la guesthouse. En attendant, on profite d’un ciel parfaitement noir, sans aucune pollution lumineuse.

Seraf’ en islande #7 : De l’Eclipse et de la route

Ce matin, nous nous sommes levés tôt afin de voir l’éclipse. Nous avons dormi dans une gueshouse à Hofn (Nyibaer Guesthouse pour être exacte) qui offrait à peu près le meme confort qu’un F1 (voir moins, car dans un F1 t’as le lavabo dans ta chambre). Cela m’amène à vous causer du logement en Islande. En basse saison, comme ici, la moyenne que nous avons réussi à faire pour des chambres majoritairement avec salle de bain commune est de 60€ par nuit, c’est beaucoup moins à Reykjavik, parfois plus à l’intérieur des terres comme à Myvatn. Je trouve déjà cela très cher pour le confort. Mais nous sommes en basse saison. Notre Guesthouse à Hofn vend ses nuits à 120€ en juillet-aout. 120€ ! Je comprend donc pourquoi tant de gens campent l’été en Islande. En hiver, c’est impossible par contre, et les auberges de jeunesse ne sont pas ouvertes. Plein de trucs n’ouvrent que de mai à octobre ici.

Enfin, après cela, nous avons donc fait nos bagages et sommes partis au bout de la ville, avec vue sur la mer pour regarder l’eclipse. Nous avons pu regarder à travers les lunettes d’autres touristes venus à ce spot. Nous nous n’en avions pas et nous n’avons trouvé nulle part à en acheter en Islande. Donc nous avons vu, et nous avons vu le jour tomber et les ombres s’allonger. De plus, le paysage était pas mal du tout, c’était une bonne chose à faire.

Islande - Jour 8 -3

Non, ce n’est pas un coucher de soleil, c’est la luminosité lors de l’Eclipse.

Islande - Jour 8 -1

Islande - Jour 8 -2

Après un café à une station service, nous sommes partis pour Egilsstadir au nord. C’était une des journées avec le plus de route et la route la plus impressionnante aussi. On longe les fjords de l’Est, et on est vraiment à flanc de falaise. La route 1 était coupée, il a donc fallu continuer encore plus sur la cote pour pouvoir rejoindre Egilsstradir. On en a eu pour plus de 5h, autant dire qu’une fois arrivés, même si il n’était que 18h, on était bien contents de se poser. On dort a Seydisfjordur, un petit village de pêche et de ferry. On ira peut être manger à un resto ce soir, si c’est pas trop cher car nous sommes le jour de l’equinoxe.

Capture d’écran 2015-03-20 à 18.48.49 Islande - Jour 8 -11

Islande - Jour 8 -6

Islande - Jour 8 -7

Islande - Jour 8 -8

La route fut donc longue, j’ai eu souvent peur, mais elle était belle. Nous avons en plus beneficié d’un très beau temps sauf sur la fin où il s’est mis à neiger.

Islande - Jour 8 -5 Islande - Jour 8 -9
Islande - Jour 8 -10

Islande - Jour 8 -12

Islande - Jour 8 -13

Islande - Jour 8 -15 Islande - Jour 8 -14

Demain, nous nous rendons à Myvatn, un lac où nous séjournerons 2 jours, histoire de faire une pause un peu dans ce road trip et découvrir le coin. Après, cela sera la dernière partie du voyage. Cela fait maintenant une semaine que nous sommes ici, j’ai l’impression que cela fait beaucoup plus, car chaque jour on voit tellement de choses différentes que s’en est dingue. C’est aussi pour le moment, un voyage qui se fait bien, comme il n’y a qu’une route principale, difficile de louper quoique ce soit. Les seuls trucs qu’on loupe c’est ce qui est inaccessible l’hiver. Il nous sera sans doute impossible d’aller voir Dettifoss une des cascades les plus impressionnantes.

Seraf en Islande #6 : Du lac de glaciers et de la flotte

Aujourd’hui l’Islande à fait mentir sa réputation : le temps a été constant. Seule prévisibilité : il a été degueulasse tout du long. Je crois qu’on a apercu le ciel deux secondes dans la matinée et après, nada. En soirée, il à même fait autant de brouillard qu’un matin à Blois (ce qui est, on est d’accord, la référence absolue). Enfin, aujourd’hui était la première journée de nos jours de longs trajets. Après avoir parcouru en moyenne 70km, ici, c’était 200km à parcourir et demain c’est 300. Ca sonne peu comme cela, mais c’est 200km sur des routes d’islande avec un temps particulier (et demain c’est de la route à flanc de falaise).

Islande - Jour 7-1

Islande - Jour 7-2

Après un plein à Kirkmachinchose – dernière station essence pour un bon moment – nous avons roulé vers Hofn. Nous sommes d’abord allés voir le glacier de SvinasfellJokull, que je vous conseille car on se gare très près en voiture, après quoi il y’a une petite marche, pour le coup trop enneigée. Et la plaque commémorative pour deux touristes allemands disparus en 2007 m’a pa donné envie de tenter plus que cela.

Islande - Jour 7-3

Islande - Jour 7-5

Islande - Jour 7-4

Islande - Jour 7-6

Islande - Jour 7-7

La photo du truc metallique est un débris de l’ancien pont. En effet, en 96, il y’a eu une explosion due à une débacle glaciaire (on dit jökulhlaup et la page wiki est très bien faite, je vous laisse la lire) qui a tout emporté sur son passage, y compris les ponts. La route 1 a été coupée et la région est retournée à son isolement. Oui c’était en 96, l’Islande reste un pays soumis aux aleas de la nature.

L’étape importante du voyage du jour était bien sur le Jokulsarlon, un lac où un glacier vient perdre ses morceaux. Les petits morceaux d’iceberg flottent donc dans le lac, et si on est chanceux, on peut y appercevoir des phoques (et on les a vus !!!!!). Le plus impressionnant pour moi était le bruit des icebergs qui se brisent ou se frottent, avec en background le tumulte constant de la mer.

Islande - Jour 7-9

Islande - Jour 7-10

Islande - Jour 7-11

Islande - Jour 7-12

Islande - Jour 7-13

C’est un des lieux les plus beaux d’islande et je suis d’autant plus triste qu’on ai eu un temps aussi pourri et bouché. Encore la pluie, soit, on avait sorti nos ponchos quechuas achetés pour le Hellfest dernier (ouais celui où il a fait caniculaire), mais l’horizon bouché ca on peut rien faire contre. C’était beau et impressionnant mais l’aurait été bien plus avec un ciel bleu. -Et si vous êtes sages, et que vous cliquez, vous avez une p hoto bonus bien gore prise sur les rives du lac – Enfin, c’est le jeu des road trips. Demain, nous nous rendons à Egilsstadur pour lequel la route 1 longe la mer.

Islande - Jour 7-15

Islande - Jour 7-16

Islande - Jour 7-17

Islande - Jour 7-18

Et ce soir, j’ai encore mangé … DES NOUILLES CHINOISES ET DES CHIPS. Vous saviez pas que c’était une spécialité islandaise vous ? Moi non plus ;p. Plus serieusement, quand on veut pas aller au resto et qu’on a pas toujours de quoi cuisiner, les cup noodles c’est la vie.

Seraf’ en Islande #5 : Du désert au Sud

Je vous avais laissé avec un teasing de ouf à Vik (ou à la guesthouse Vellir pour être éxacte). J’avais regardé les prévisions sur Vedur, je savais donc que ce soir là, le ciel serait clair et l’activité geomagnétique importante, du coup, les chances de voir des Aurores Boréales étaient énormes. A peine avais-je fini de décharger mes photos que la tenanciere de l’établissement tappe à la porte de la chambre. « Do you wanna see the Northern Lights ? ». OF COURSE I WANNA.

Nous sommes donc sortis, rapidement, pour découvrir dans le ciel les aurores qui ondulaient au dessus de la guesthouse. Le soleil n’était meme pas totalement couché ! Les photos les plus « vertes » sont les plus proches de ce que l’on voyait. En réalité, jusqu’a minuit ou le ciel s’est couvert, des aurores sont apparues toutes les 20 minutes à peu près, c’était l’orgie. Du coup, aprèsl’extase d’en avoir enfin vue, la photographe s’est reveillée et à tenté un peu tout et nawak avec son appareil. Je suis contente de certains clichés. On ne voyait pas les parties violettes irl, c’est d’autant plus marrant de les voir sur la « pellicule ». C’est un peu comme developper des photos à l’ancienne. J’ai shotté en RAW et rattapé à lightroom. Les photos sont super bruitées (mais ça se voit pas trop à la taille ou je vous les met) et sont prises à plus de 2000ISO. Pour le coup, je comprend les roadtrip photos à la recherche d’Aurores. Y’a peu de phénomènes aussi interessants à photographier et développer !

Islande - Jour 5 - Aurora-1 Islande - Jour 5 - Aurora-2

Islande - Jour 5 - Aurora-3 Islande - Jour 5 - Aurora-4

Islande - Jour 6-1

Du coup, on s’est couchés tard, et j’étais super excitée donc j’ai déliré la moitié de la nuit , je me couchais et en fermant les yeux, je voyais des aurores. Rah je suis trop contente de les avoir vues ! J’espère en revoir bien sur, mais dejà c’est tellement bien.

Le lendemain, nous avons bien mangé au petit dej, et nous sommes retournés à Dyrholaey là où il y avait la route coupée. On se disait que peut être… Eh bah oui, il y’avait plus qu’une vague flaque, donc nous sommes passés. Le paysage était bien sûr totalement différent de la soirée précédente. C’est aussi quelque chose de frappant ici, le paysage peut changer du tout au tout.

Islande - Jour 6-2

Islande - Jour 6-3

Islande - Jour 6-4

Islande - Jour 6-5

Islande - Jour 6-6

Islande - Jour 6-6 Islande - Jour 6-7 Islande - Jour 6-8

Je comprend la réputation de ces falaises car elles sont réellement impressionnantes, même si la route pour y monter m’a bien fait flipper car elle monte à flanc de falaise (le combo voiture + etendue d’eau salée à perte de vue je trouve cela totalement contre nature,sachez le).

Ensuite nous avons entamé la traversée du desert -de lave- pour aller jusqu’au parc Skaftafell. C’est vraiment une ballade en voiture à faire, car les paysages sont lunaires à souhait avant d’arriver au parc. De nombreuses balades en partent en été, mais pour nous, nous avons du nous contenter de la Svartifoss, une tres belle cascade entourée d’orgues. Nous n’avons pas pu descendre au pied par contre, car c’était trop glacé. C’est un truc qu’il faut savoir si vous allez en Islande en Mars (ou avant) il y’a beaucoup de choses fermées et c’est normal. Du coup, il faut trouver les informations sur ce qui est ou non accessible. Impensable de prendre les routes F par exemple. De même beaucoup de randonnées sont fermées. Ce n’est pas grave, car vous avez les paysages glacés en échange mais faut éviter d’être décu.

Islande - Jour 6-9

Islande - Jour 6-10 Islande - Jour 6-11

Islande - Jour 6-12 Islande - Jour 6-13

Islande - Jour 6-14

Nous avons ensuite fait demi tour pour retourner à Kirkjubaejarklaustur (…) où est notre guesthouse ce soir. Faut savoir qu’entre Kirkmachinchose et Hofn 200km plus loin c’est genre le desert total, donc on a préféré faire une halte au milieu pour pouvoir demain aller voir le Jokulsarlon sans trop se presser. En faisait les 50 kilomètres nous avons encore pu apprécier la frénésie du temps Islandais puisque … nous nous sommes trouvés sous la neige, jusqu’a avoir la route totalement blanche. Ce pays est dingue.

Islande - Jour 6-15

Ce soir, on dort donc au chaud, avec un wifi dans les parties communes uniquement (non chauffées, je les soupconne de vouloir nous desintoxiquer). Cela fait désormais 6 jours que je ne me nourris que de nouilles chinoises et de chips le soir.

Seraf’ en Islande #4 : De Hella à Vik

Le croirez vous ? Nous n’avons parcouru que 100 kilomètres aujourd’hui, pourtant notre journée me parait avoir été bien plus chargée que la précédente. Je vous avais laissé à l’hôtel Hella, où nous étions … les seuls résidents pour la nuit. Loin de nous faire flipper, nous en avons profité, puisque nous étions les seuls à petit dej, nous avons embarqué du pain qui restait (Free food *gaaaaaaah* ). Cela nous a bien servi car même si nous l’avions voulu, c’est pas today que nous aurions mangé chaud.

Islande - Jour 5-1

La fréquentation d’ Islande en mars

Islande - Jour 5-2

Cassedédi Kao ;p

Nous avons commencé par nous rendre à l’océan où nous avons vu nos premières plages de sable noirs, mais aussi où nous étions les seuls touristes. Cela donne le ton de la journée, dejà avec hier soir, nous sentons bien que nous délaissons le haut lieu du tourisme pour un endroit certes magnifique mais encore relativement peu fréquenté en mars.

Ensuite, c’est la Selalandfoss qui nous attendait. Il ne s’agit pas d’une, mais bien de plusieurs cascades. Nous avons pu les approcher d’assez près. J’aime beaucoup les cascades mais c’est pas ce qui rend le mieux en photo (parce que je ne sais pas le faire surtout). Et en plus ça éclabousse, je dois donc mettre son petit sac congel à mon appareil (non, vous voulez pas savoir) et ça me reloute. Si vous voulez des photos en juin, rendez-vous sur le blog de Malicia. Plus loin, il y a la Skogafoss, qui elle n’est qu’une seule cascade en rideau. Je sais pas trop laquelle je préfère pour etre honnete

Islande - Jour 5-4

Islande - Jour 5-3 Islande - Jour 5-7
 

Islande - Jour 5-5

L’avantage de tenir le blog de jour en jour, au delà de rassurer nos proches sur le fait que nous sommes toujours vivants et pas tombés dans un ravin, c’est que vous pouvez me filer des conseils de jour en jour. Pour le coup, c’est donc Malicia qui m’a conseillé dans les commentaires du post d’hier d’aller au Solheimajokull – il y’a probablement des umlaut partout mais la flemme de chercher l’orthographe exacte – un glacier facile d’accès. Elle a bien fait, car aucun guide ne me l’avait conseillé ! Pour le coup, c’est pas la première fois, mais je me demande à quoi ca sert d’acheter un guide si c’est pour pas savoir ça…

Effectivement, le glacier est facile d’accès, même sans équipement, évidemment vous ne pouvez pas aller jusqu’au bout, mais vous pouvez le toucher de très pres, comme on peut le voir sur les photos.

Islande - Jour 5-10

Islande - Jour 5-9 Islande - Jour 5-11

Mon tout premier glacier donc. La on est déjà à deux cascades, des paysages monstrueux, des places de sables noirs et un glacier. Okay, journée chargée, mais surtout, tout cela est dans genre 20km2 ! Ce pays est totalement épatant oO. Nous avions ensuite pour but Dyrhólaey, une peninsule réputée pour ses falaises, son relief et ses oiseaux. Mais voilà, une tempête à eu lieu y’a quelques jours (rappelez vous, notre avions a été retardé) et la route est coupée par 50cm d’eau… Nous avons un Duster et aurions sans doute pu passer, mais j’avoue que j’avais vachement peur, traverser dans l’eau,en bagnole, de l’eau qui rejoins genre l’océan ! Hmmm no !

Islande - Jour 5-13

Islande - Jour 5-15

Islande - Jour 5-14

Nous avons donc repris la route vers Vik, dans l’espoir de trouver un supermarché (qui n’existe à priori pas) et voir les plages de sable noir de l’autre coté.

Islande - Jour 5-19
Islande - Jour 5-20

Islande - Jour 5-18

Islande - Jour 5-16 Islande - Jour 5-17

Hier, j’étais mitigée. Aujourd’hui je comprend l’attrait de l’islande, I mean, bordel, ca fait deux jours qu’on à pris la route, et à chaque détour y’a genre une nouvelle surprise, encore plus épatante que la précédente ! Dejà de base c’est depaysant – nous n’avions jamais fait de roadtrip- mais en prime pour le coup, t’en a plein les yeux partout…

Cette nuit, nous dormons dans une ferme-guesthouse, avec vue sur la mer, plutôt classe comme concept. Surtout que nous ne le savions pas en arrivant, mais la nuit allait être claire, froide et les lumières du nord danseraient pour nous.

1 2 3 83