[Dessin] Beltane

Le dessin du jour est pour célébrer Beltane, qui est la fête paienne symbolisant l’entrée dans la saison lumineuse : les jours sont longs, les activités d’été peuvent commencer. Il est temps de dire au revoir pour de bon à l’hiver, même si ici il flottait un max hier. J’ai failli ne pas le faire ce dessin puisque hier j’ai été terrassée par une migraine. Je me suis réveillée certes un peu plus tard que d’hab (8h20 quoi hein) car je m’étais couchée tard, mais rien de ouf non plus, j’étais en forme, je devais aller aider à un déménagement, un peu mal au crane, normal je me dis ca passera avec un café. En faite, non. Je me suis recouchée vers 10h30, un AINS et un Triptan plus tard.

Sauf qu’en faite, ca n’était pas suffisant, je me suis relevée pour déjeuner  me disant que ca irait mieux et je suis retournée m’allonger, rien que le fait de monter les escaliers était d’une douleur intolérable. Eh ouais, les migraines, ca s’intensifie à l’effort, donc monter des marches ca revient à escalader l’everest là.. J’avais tellement mal que je me suis demandée en panique si j’étais pas en train de faire une rupture d’anévrisme et si j’allais pas mourrir là, comme une conne dans mon lit en pensant juste avoir une migraine.

Les migraines de cette intensité après un triptan sont plutôt rares chez moi, mon Maxalt suffit généralement (je suis stone après mais c’est un autre problème). Généralement, si un triptan marche pas, ça sert à rien d’en prendre un deuxième. Mais à 16h j’étais suffisamment désespérée, usée et à bout que j’ai pris un deuxième et fuck. La douleur ne nous rend pas logique. Bah là aussi je tournais dingue. Est-ce le deuxième triptan ou juste que la crise était passée, mais la douleur était partie à 80% à 18h. Ma journée ayant été totalement pourrie, je me suis dit que j’allais au moins faire un dessin, que j’ai fini ce matin du coup. Je ne pouvais pas concevoir d’avoir juste passé ma journée au lit.

beltane

Bon, honnêtement, mon état me préoccupe presque, d’autant plus que j’ai recommencé à avoir mal à l’estomac de manière récurrente ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Je n’ai pas envie d’être à nouveau aussi incapable qu’il y’a quelques années. Evidemment ma déprime lancinante n’arrange rien. Hmpf.

Bref, le dessin a été fait après 2 triptans autant dire que j’étais totalement shootée et pas forcément très très saine. L’idée était donc de faire des tons chauds pour symboliser les feux de Beltane. Les rubans qui pendent de la coiffe sont là pour rappeler l’arbre de mai (ou Maypole en anglais), et bien sur les cornes pour symboliser l’apogée du dieu cornu ! Je suis contente de sa couronne de fleurs et du blanc, et pour le reste, I don’t know. Je ne sais pas trop ce que mon aquarelle devient, c’est un peu de l’expérimentation en ce moment. J’essaie de tirer parti de l’eau et des possibilités que ca offre, tout en variant les compositions. Bon, là c’est trop coloré pour la goth que je suis mais bon !

[Dessin] Prophetesse de Sang

Non, n’appelez pas un psy, promis, ce dessin est certes sur un sujet pas très gai, mais je vous jure que c’est un fanart et pas du tout autre chose ! Bon, certes j’étais pas de bonne humeur mais tout de même pas à ce point.

meg212

C’est donc un fanart, plus ou moins lointain, de Meg Corbyn de la saga du même nom écrite par Anne Bishop. Cette Prophetesse de Sang a des visions lorsqu’elle se coupe. Le concept du personnage m’a pas mal fascinée, et j’adore énormement cette série qui fait trois tomes en francais chez Bragelonne/Milady. Lisez le, promis, j’ai fait une overdose de bit-lit et cette série là m’a surprise. Je la classe pour le moment au niveau d’une Mercy.

En terme de peinture, rien de tres original. J’avais l’image en tête avait de la dessiner, avec cette robe noire d’encre et sans reflets et cette couleur uniquement faite d’oranges, rouges et de gris. Le plus dur était au final de faire ses cheveux, car au début du premier tome, Meg s’enfuit et se colore les tifs en orange à la truelle, quand le tome 2 se finit, ses tifs ont repoussé et un peu n’importe comment, donc j’ai imaginé que ca lui faisait une sorte d’ombré hair.

Ouais, j’ai transformé une héroine lambda en golgoth quoi, normal !

Seraf’ en Californie #17 : Thank you, Goodbye !

En ce dernier jour, nous nous levons tôt pour aller à Hollywood. Oui c’est très surfait, oui c’est du toc et oui c’est tout à fait surfait. Mais bon, quand même aller à Los Angeles sans aller voir les étoiles sur le trottoir non ? Nous commençons bien sûr par un petit dej … Au burger king. Nous avions choppé des bons promos en début du séjour et il nous restait un petit dej à 4$ avec 2 croissan’witch et un café, honnête donc. Et gras.

californie jour 17-1

californie jour 17-2

Nous voici arrivés à Hollywood et oui, c’est très plastique, mais même un dimanche matin les touristes sont là et se prennent en photo en face des étoiles. Nous y avons marché, nous rendons compte que nous ne connaissons pas la majorité des personnes ici présentes. Les cinémas de la ville sont beaux et plutôt recherchés comme ce cinéma asiatique. Mais il faut bien l’avouer, il n’y a pas grand chose à y faire, et à part le centre commercial (qui avait un Hot Topic super fourni) on ne peut pas forcément dire qu’il y’a masse de trucs à voir.

 

californie jour 17-3 californie jour 17-5
californie jour 17-4
californie jour 17-6
Nous avons ensuite descendu le fameux Strip en voiture, vu le Whisky a-go-go et le Rainbow lieux emblématiques de la culture heavy metal s’il en est. Et puis nous sommes passés par Beverly Hills pour rejoindre Santa Monica, revoir l’océan et puis il était midi et temps de rendre la voiture à Alamo.

Tout s’est déroulé très vite, presque trop, car sans trop s’en rendre compte, nous voici dans l’aeroport à attendre notre avion. Le dernier petit highlight du voyage pourtant était encore à venir. Il y avait un Panda Express à l’aéroport, un dernier petit Panda Express ! La queue était assez impressionnante mais j’ai fait face aux 20 minutes de queue et nous avons eu nos derniers petits morceaux de poulet à l’orange. Ils me manqueront en france, c’est sur. Maintenant j’attend de pied ferme l’arrivée d’un Panda Express en france !

Voici donc qui clot notre périple aux Etats-Unis. Je ne vous cacherais pas que le retour fut particulièrement violent puisqu’un Lundi de Paques, avec une SNCF qui n’avait pas jugé bon de mettre plus de wagons qu’un lundi ordinaire. J’étais bien contente de retrouver mon lit et toute la semaine qui a suivi je me suis endormie à 22h. Nous verrons ce que je retiendrais de ce voyage. En attendant, voici donc les dernières photos (oui le jour 16 est porté disparu, ce qui montre bien que si je ne traite pas le soir même, c’est n’importe quoi) et j’ai peut être d’autres articles en stock ! Merci de m’avoir suivi et aux prochaines vacances !

Seraf’ In California #15 : Welcome to Los Angeles

Eh voilà, c’est la dernière partie du voyage. Nous nous posons à LA avant de nous envoler dimanche après midi. Afin d’éviter les embouteillages, nous avons souhaité partir de Oxnard assez tôt, mais c’était sans compter la fatigue des semaines. Bon, au final, on a pris la cote, on l’a longée, en passant par Malibu, Santa Barbara et tout. Y’a pas à dire, je comprend pourquoi Los Angeles et ses environs est considéré comme paradisiaque. Le temps est au rendez vous, les plages immaculées et il y’a même des maisons avec un accès privatisé à la plage.

californie 15-6

Je l’ai déjà dit, mais j’aime l’océan. Moi qui n’aime pas la plage ni ne sait nager, je trouve cela apaisant et c’est l’effet que m’ont fait ses villes mythiques un vendredi matin de mars. Nous sommes au début du Printemps pourtant le temps est idéal, le soleil chaud mais supportable, la petite brise. Bon, par contre, je veux même pas imaginer l’été.

Nous sommes arrivés à Los Angeles sans encombres et sans bouchons et sommes allés à Venice Beach. La raison pour laquelle je voulais y aller, c’est que Venice est un des lieux mythiques des Doors que nous avons beaucoup écouté sur le roadtrip et qui est un groupe que j’aime beaucoup. Venice, c’est Camden au soleil et à la plage, et puis caché, dans un coin, ce sont des canaux, des villas qui doivent coûter ultra cher.

californie 15-4

californie 15-3

californie 15-5

californie 15-7

californie 15-8

C’est paisible. J’ai bien aimé Venice. Tout comme j’aime Camden. C’est un lieu très alternatif, ou rien ne choque, même pas un mec qui joue de la guitare en skatant. Je sais que Los Angeles est souvent une ville méprisée, et réduite à Hollywood, mais honêtement Venice vaut le coup.

californie 15-1

Le soir, nous sommes bien sur allés manger dans Japan Village, hein, on se refait pas. Il est plus petit que celui de San Francisco. Nous avons mangé a Suehiro un resto qui est là depuis 40 ans ! Leur Katsudon était bien bon, et il y avait des karaage !

Aujourd’hui, nous allons visiter Downtown LA, le quartier historique puis profiterons probablement de la soirée pour faire un tour dans un des mall du coin. Demain matin, ce sera Hollywood puis le départ. Le voyage s’achève, et je ne sais pas encore quel souvenir j’en garderais. La douceur de la côte et la beauté de l’océan ont rattrapé ce qui fut une douloureuse traversée des terres. Nous avons peut être vu trop grand pour deux semaines, ou pas. Pas de regrets en tout cas, nous avons vu une palette diverse de paysages, montrant la richesse de la Californie, mais je n’ai pas été touchée par le rêve américain non plus. Bon, okay, j’irais bien vivre sur les canaux de Venice mais faudrait que je joue au lotto pour ça.

Seraf’ In California #14 : De la Mission et du Danois

Pour un de ces derniers jours de route, nous sommes allés visiter une Mission. Les missions étaient donc des missions religieuses, espagnoles, qui avaient pour but de créer des communautés indépendantes et respectueuses de la religion en convertissant notamment les locaux. Celle où nous sommes allés s’appelle la Purissima et a été reconstruire par les Conservation Corps dans l’entre deux guerres.

californie 14-1

californie 14-2

californie 14-3

 

Sur la route nous nous sommes ensuite arrêté à Solvang, un petit bout d’Europe au milieu de rien. Enfin, un petit bout de Danemark surtout. J’ai pas trop compris comment qu’on en est arrivé là, de créer une ville danoise avec tout ce qui va dedans au milieu de la Californie, mais soit. Par contre, il faisait bien chaud et bien lourd, donc évidemment la crème solaire fut de sortie. On a même pris une glace (le truc qu’arrive jamais). Et si nous,en france, on a Rhum Raisin, là ils avaient Whisky Noix de Pecan. Trop ouf ! (Et c’était bien bon, of course).

californie 14-6 californie 14-7
californie 14-4

californie 14-5

Nous nous sommes ensuites dirigés vers Oxnard, même si sur le chemin, y’avait Santa Barbara, tout bouchonné en fin d’aprèm, donc on a pris des toutes petites routes et on est passé dans le centre ville, super chicos et tout. C’était l’archétype de la ville super chic que tu vois dans les séries US. Nous repartons dans peu de temps maintenant (on décolle à 15h dimanche heure US) du coup, on a profité du fait que les magasins ferment tard pour acheter certains trucs qu’on veut ramener. J’ai trouvé le t-shirt le plus ouf du monde. J’vous laisse deviner !

Seraf’ In California #12 : La côte, Big Sur et les animaux

Ce jour ci, retour sur la route et nous longeons la côte. Cette partie de côte entre Monterey et plus bas Morro Bay où nous dormirons est ce qu’on appelle Big Sur, une partie de côte à pic, totalement déchirée et surréaliste. J’aime beaucoup l’océan. Le comble pour une nana de Sologne, ou peut être au contraire logique. On aime ce qu’on n’a pas n’est-ce pas ? Je trouve l’eau apaisante, moi qui me noierais dans ma baignoire. J’aime ces paysages, bien plus que le desert au final, étonnant non ?

californie 13-7

californie 13-1

californie 13-6

Le temps est à nouveau clément, tellement qu’il m’a surpris et que malgré mes précautions j’ai choppé mes premiers coups de soleil de l’épopée. Et connement hein, je suis même pas allée faire bronzette, j’m’étais assise a dessiner avec le soleil par la fenêtre, et pof, chocapics.

M’enfin, ça c’est plus tard dans la journée, revenons à nos moutons. Big Sur donc. C’est de la côte escarpée mais pas desertique, il y’avait beaucoup de fleurs, après tout c’est le printemps, et la lumière est magnifique. Les ponts construits pour supporter la route 1 sont assez impressionnant. Ils ont été construits entre autre par des prisonniers, dans un esprit de reinsertion (enfin, de main d’oeuvre gratos surtout mais bon)

californie 13-3

californie 13-4

californie 13-5

 

En descendant, là où la côte s’adoucit, nous sommes passés par un endroit où les éléphants de mer viennent sur la plage tous les ans. L’endroit est bien sur protégé mais on peut voir les éléphants de mer d’en haut, les voir bouger. En mars, il y’a encore des bébés sur la plage avec à priori leur maman. Certains par contre sont des adultes qui ont commencé la mue. Je ne suis pas forcément fane de ces animaux à la base, mais les voir comme ça, dans leur habitat naturel c’est quelque chose !

californie 13 - 2 -2

californie 13 - 2 -3

californie 13 - 2 -4

californie 13 - 2 -5

californie 13 - 2 -6

De plus  les animaux du coin ne sont réellement pas farouches, d’où cet écureuil trop mognon qui s’approchait de nous sans qu’on le force. C’était bien joli.

californie 13 - 2 -9

californie 13 - 2 -8

californie 13 - 2 -10

 

Après cela, direction notre hôtel à Morro Bay. Les logements sur la côte ne sont pas forcément donné donc nous avions pris ce qu’il y avait en promo. Et pour 50€ le motel à vue sur la mer donc je ne vais pas me plaindre. Nous reprenons aujourd’hui la route. Nous dormirons a Oxnard, puis ce sera les derniers jours, à Los Angeles. Je n’ai pas encore d’opinion sur ce voyage on verra. La côte va bien mieux que le coeur de la californie où la route m’a rendue ouf.

 

Seraf’ in California #12 : De la côte vers Monterey

Un peu bizarre le reveil ce matin. Je ne lis pas les news en vacance juste mon twitter. Je déroule mon fil twitter, il est 8h ici, 16h là-bas et je découvre avec effroi que les terroristes ont frappé Bruxelles. Je commence à être habituée à ce que les catastrophes se déroulent pendant mes vacances mais cette impression d’apprendre ça en décalé, et puis la violence de l’attaque. Tout cela me perturbe.

californie jour 12-1

californie jour 12-2

Mais la vie continue, quoiqu’il arrive. Nous quittons San Francisco, mais évidemment, aucune visite à San Francisco ne serait complète sans un panorama du Golden Gate ! Il y’en a deux de réputés et faciles d’accès : Fort Baker qui permet de voir le pont du dessous et Battery Spencer qui permet de le voir d’en haut. Le deuxième est le plus populaire et il était difficile de trouver une place pour ce garer alors qu’on était mardi. Un samedi n’y pensez même pas je pense.

californie jour 12-4

californie jour 12-5

Comme vous le voyez, le temps est au rendez vous aujourd’hui, au revoir la pluie ! La vue sur la baie est magnifique. J’aime bien la photo du mec qui pèche devant le pont. C’est paisible.

Après cela, nous avons décidé de traverser SF pour suivre la côte. C’est un endroit qui est souvent passé a la trappe, une interstate permettant de rejoindre LA depuis SF en deux fois moins de temps, mais voila, c’est tout de même très joli. Le sude de San Francisco est apprécié des surfeurs et en effet, même en semaine nous en avons vu pas mal. L’océan est violent et propose de belles vagues même si l’eau n’est pas bien chaude.

californie jour 12-6

californie jour 12-9

californie jour 12-11

californie jour 12-12

Toute la côte est déchirée et très impressionnante. J’aime beaucoup ce rendu. Nous sommes passés par Santa Cruz qui rempli le cliché de la ville californienne balnéaire avec la fête foraine sur la plage sans trop nous y interesser, la plage n’étant pas notre folie. Pour arriver à Monterey nous avons du passer par de toutes petites routes, bouchons sur la 1 oblige.

Il y’a beaucoup de bouchons en Californie aux abord des aires urbaines et malheureusement on ne peut pas non plus totalement éviter la période 17-19h non plus à chaque fois. Heureusement, un GPS et un Google Maps en mode hors ligne nous ont bien sauvé la mise.

californie jour 12-13

Nous sommes arrivés à Monterey à la tombée de la nuit, cette petite ville balneaire est paisible et mignonne. La lune est pleine ce qui veut dire évidemment beaucoup de cauchemars pour moi mais j’aime bien la voir dans le ciel aussi dégagé.

Seraf’ In California #11 : San Francisco

Aujourd’hui, les météos se contredisent suivant les sites, il pleuvra ou il ne pleuvra pas. En tout cas, ce matin c’est direction San Francisco avec le Bart. Nous suivons l’itinéraire pedestre conseillé dans notre guide (pourri au demeurant) qui passe par Chinatown puis Telegraph Hill et nous verrons dans l’aprem pour aller à Haight et au Golden Gate Park.

californie jour 11-7

Y’a pas a dire, San Francisco, ça monte. Ca monte beaucoup. Le Chinatown est très grand même si bon, ça reste un Chinatown, rien de nouveau sous les nuages. N’empêche que c’est vivant et coloré. Si vous avez vu/lu des trucs se passant à San Francisco, vous savez que les gens aiment bien manger des Dim Sum. En faite, c’est pas un plat particulier mais un type de manger. C’est à dire que c’est des plats en petite quantité, et vous pouvez en prendre plusieur comme ça. C’est un peu un brunch quoi.

Donc on a mangé sans le savoir dans un resto de Dim Sum, pour tester on a pris deux plats Small et deux « Moyens » (des buns et des sortes de crepes de riz gluante fourées au boeuf ou au port). Ouais bah pour la petitesse des plats on repassera, on n’a pas réussi a finir et on a emporté 3 buns dans un doggy bag.

californie jour 11-8 californie jour 11-11
californie jour 11-9

Après, c’était le quartier « beat ». Alors si vous aussi la beat generation ca vous fait penser a une génération de DJ (rigolez pas !) bah détrompez vous. C’était des artistes, écrivains, poètes, qui venaient trainer leurs ténètres à San Francisco dans ce qu’est devenu le quartier Beat. Les emblématiques de cette génération, c’est Kerouac ou encore Burrough On est passé devant Le Vesuvo un bar très sympa mais aussi devant la City Lights une librairie magnifique … fermée pour inventaire ! Qu’importe, je lirais Kerouac au retour, histoire de. Car oui, je lis beaucoup, mais je ne connais pas les classiques du XXème, honte sur moi.

californie jour 11-10

californie jour 11-12

Après cela, la pluie à avorté notre ballade. Ouais je sais, la pluie, ça a tué personne, mais c’est très désagréable et j’aime pas être mouillée. Bon, et puis j’avais pas la motivation de ouf non plus. Malgré tout, San Francisco reste une belle ville et surtout très européene, elle m’a fait beaucoup penser à Londres. Et j’aime bien Londres c’est un compliment donc. Un vrai reseau de transport en commun, de beaux batiments, bref, c’est sympa.

Demain, c’est le retour de la route et des hamburgers.

Seraf’ in California #10 : Alcatraz et le musée de l’Ordinateur

Ce matin, c’est lever aux aurores. En effet, nous embarquons à 9h15 pour Alcatraz. Sauf que le boarding se fait une demi-heure avant, et que les premiers BART ne commencent qu’a à 8h, ce qui fait juste, donc on y va en voiture. Les parkings pour voiture sont très chers à San Francisco (20$ par jour !) mais le dimanche on peut se garer dans les rues résidentielles autour du port gratuitement. Youhou, 20$ d’économisés :p.

Nous partons donc en bateau pour la fameuse prison. Celle ci est une île au large de la ville. C’est un peu le Château d’If ou l’Azkaban de San Francisco quoi. Sauf que là où Marseille a Edmond Dantes, Azkaban a Sirius Black, San Francisco a Morris et les frères Anglin immortalisés au cinéma dans Les Evadés d’Alcatraz. Alcatraz c’est donc une prison sur une île, d’où on voit la ville mais où les eaux glacées, les courants et les requins forment une barrière naturelle. Cette prison recelait seulement les incorrigibles, ceux qu’on ne pouvait pas mettre ailleurs, Al Capone y a notamment séjourné.

californie - jour 10-1

californie - jour 10-2

californie - jour 10-3

californie - jour 10-4

Les cellules se visitent ainsi que tous les batiments autour. Car oui, le personnel vivait là, il y’avait des jardins, des manoirs (un, pour le chef de la prison) des quartiers pour que les officiers se divertissent, mais aussi des couloirs d’isolement et un refectoire. La prison tombe en ruines mais la visite est très bien faite, avec beaucoup d’informations. Ce qui est impressionnant, c’est que cette prison est extremement fleurie (les detenus jardinaient, et aujourd’hui des volontaires continuent le travail) et avec beaucoup d’oiseaux de mer peu farouches qui y nichent.Nous sommes arrivés vers 9h30 et la visite a pris environ 3h. Après quoi de toute manière, nous avons assisté a une belle démonstration du climat si particulier (pour ne pas dire pourri) de San Francisco : il s’est mis a flotter.

californie - jour 10-6

Nous avions prévu de visiter la ville dans l’aprem, mais la flotte ne nous a pas vraiment beaucoup motivé, et puis dans les prospectus choppé dans le hall de notre motel on avait vu qu’il y avait un Computer History Museum à Mountain View (évidemment). C’est à 45minutes de route mais bon, il flotte, donc nous y sommes allés. Si vous avez fait le musée de la science à Londres, la première partie avec les calculateurs et tout est plus ou moins la même sauf qu’ici le musée est genre 15 fois plus grand, tellement qu’on n’a pas pu tout tout lire. Il y’a de nombreuses pieces assez impressionnantes, notamment des supercalculateurs ainsi que des salles de démo reconstituées comme celle d’IBM.

californie jour 10-10

californie jour 10-9

californie jour 10-8

californie jour 10-7

Nous avons bien sur cherché le fleuron de l’informatique francaise, le fameux Minitel. Oui oui, y’en a un d’exposé à Mountain View avec une petite explication sur cette particularité francaise ! L’exposition se finit avec une expo temporaire sur les voitures autonomes, l’occasion de rentrer dans une Google Car et de voir comment celle-ci détecte les obstacles potentiels et adapte son comportement en fonction. C’est vraiment impressionnant et bien fait. Evidemment hein, ça ne montre que le coté positif et c’est probablement une expo financée Google mais bon, moi j’aime bien !

californie jour 10-11

californie jour 10-12

Bref, si il pleut un jour à San Francisco et que vous aimez l’informatique, je vous conseille ce musée. L’entrée nous a couté 12$ (tarif réduit car nous donnons des cours à la fac, ouais même si la fac est en france ça marche XD) mais le plein tarif est à 15$ ce qui est correct.

Demain, c’est lundi, et nous allons vraiment visiter la ville ce coup-ci.

Seraf’ in California #9 : Vers San Francisco

Aujourd’hui nous quittions notre adorable petit motel de Fort Bragg (avec un petit déj’ tout à fait correct, au calme et tout, Travelodge c’est une chaine chère mais y’avait des promos qui la faisait rentrer dans notre budget, du coup on était bien contents !) et nous nous sommes mis en route vers San Francisco.

A la base, nous devions longer la cote et notamment aller à Point Reyes. Cependant, vous l’aurez compris je ne suis pas très compatible avec 5 à 6h de route sans rien d’autre à faire, c’est bon ni pour mon moral ni pour ma santé mentale. Donc nous avons changé nos plans et avons été prendre l’interstate pour aller directement à SF. Comme nous étions samedi, nous nous sommes dit que Point Reyes serait bondé et qu’on aurait le temps de le faire le jour du départ de San Francisco si on voudrait. Nous avons traversé la Napa Valley, qui est là où est fait le vin californien. Comme on n’aime la vinasse ni l’un ni l’autre, on en a rien eu à battre, mais sachez que y’a des winery à toutes les sorties.

californie - jour 9-1

californie - jour 9-2

 

Nous avons donc bien roulé, après notre premier arret à Mcdo de tout le séjour (très décevant, Carl’s Jr c’est bien mieux) et sommes arrivés à Oakland en début d’aprèm. Car oui, nous ne résidons pas à SF même mais en face, à Oakland. La raison est simple, les logements intra-baie sont très chers (bon, on s’y était aussi pris au dernier moment hein …) alors on a élu Oakland comme point de chute. On est placé à 5 min à pied d’une station du BART (transport en commun de la Bay Area) donc ça va. Après un check-in, direction SF.

Nous avions prévu pour ce premier jour un itinéraire très simple : Pacific Heights et ses jolies maisons victoriennes et Japantown ! Car oui, San Francisco a son quartier japonais, et après une semaine d’hamburgers et de burritos, on avait bien hâte de manger autre chose pour diner.

californie - jour 9-9

californie - jour 9-7

 


californie - jour 9-8 californie - jour 9-3
californie - jour 9-4

SF, on en a tous des images dans la tête, suivant nos références, moi ma première, bien avant de comprendre que ça avait été le fief de nombreux mouvements contestataires et des écrivains torturés, c’est les courses poursuites en bagnole de Dirty Harry et ces rues en pente absolument ouf. Et donc, bah ouais, c’est pareil en vrai. San Francisco c’est en pente, de partout, et les maisons sont belles. Avec le ciel orageux, les couleurs étaient bien belles.

Dans JapanTown, pas mal de boutiques cohabitent, et un mall Japan Center abrite notamment une très grosse librairie bilingue. J’ai pas pu résister à y acheter un petit livre Gudetama (et des bouquins pour progresser en japonais mais c’est moins drôle ça). Nous avons mangé à Mifune, resto réputé mais très abordable (25$ pour deux, c’est honnête) et mes Udon avaient le bon gout. Ca fait plaisir de manger autre chose que de la graisse à frire !

californie - jour 9-6

californie - jour 9-5
californie - jour 9-10

Nous avons profité de la présence de supermarchés japs pour acheter des Bentos en prévision du lendemain, où nous mangerions à Alcatraz.

1 2 3 90