Tatouage

[Tattoo] Du Ghibli, Du Star Wars et Des Fruits

Ces dernières semaines, j’ai pas mal tatoué. Des projets très interessants et qui m’ont permis de commencer à faire des trucs plutôt cools et un poil recherchés

Ces tatouages ne sont pas dans l’ordre chronologique. Je suis particulièrement contente de celui avec les chauves souris qui est un flash que j’avais dessiné pour Halloween et mon premier essai à un semblant d’aquarelle.
Le logo de l’empire en « trash » fut aussi un bon exercice de style et je l’apprécie beaucoup. J’ai adoré l’idée de la pomme-parapluie. C’est ma cliente qui a choisi ce theme, et qui en a eu l’idée, et j’ai trouvé ca génial. Je suis contente de la couleur de la pomme et de l’ombrage qui était une nouvelle technique pour moi.
J’ai aussi fait pas mal de Ghibli, deux Kodama sur deux amies , celui en couleur a été l’occasion pour mon sensei de me montrer comment faire de plus beaux dégradés.

Je me rends compte en postant ici que mes photos sont souvent un peu sombres, ce dont je n’avais pas l’impression sur Instagram. Je veillerais a faire les prochaines plus lumineuses. Il n’y a aucune retouche évidemment, sauf parfois une correction d’exposition ou une atténuation de la rougeur du-de la client-e quand cela est possible.

Si vous êtes à Lille, pensez à moi !

[Tattoo] De la lune, de la fiole, et des points

Allez, la suite de mes aventures dans le domaine de l’effraction cutanée. J’ai dépassé les 15 tatouages désormais, et je commence à être plus à l’aise. Voici les petits derniers qui ont été realisés ces trois dernières semaines. Il y’en a un autre, un gros, de 6h mais qui n’est pas fini donc que je ne montre pas.

Evidemment, je ne gagne toujours pas ma croute avec ça, mais je commence à progresser et je le vois. C’est donc très appréciable.

Donc, nous trouvons en premier un tatouage inspiré de l’Etoile du Soir d’Arwen. Ma cobaye, Tribulons, avait fait un tatouage temporaire il y’a dix ans, de ce motif, qui n’est jamais totalement parti. Donc on l’a retapé. Comme il n’était vraiment pas droit ni rien, l’ancien se voit encore en dessous. Mais elle etait d’accord et prévenue.
J’ai ensuite réalisé un Bracelet Infini avec une initiale à une cobaye. Un motif classique mais qui demande tout de même une certaine maitrise.

Enfin les deux projets dont je suis la plus fière pour le moment : la Lune en dot de Diane, une Lune un peu écorchée, pas forcément régulière, et donc très ésotérique. Et mon premier dot. Et enfin le flacon de parfum de Poppy, réalisé en gris couleur, sur deux sceances (je suis lente !). Je suis pas forcément satisfaite du tout, mais par contre, je trouve le liquide bien réussi, on dirait un coloration à photoshop et cela me fait dire donc que le fait de savoir colo de base m’aidera peut être pas mal.

Je suis actuellement donc a une quinzaine de tatouages pour un total d’une 40aine d’heure de pique, je reste donc une très grande débutante. Voila tout pour le moment, mais j’ai de beaux projets qui arrivent comme des Kodama sous des fleurs de cerisiers et tout ça.

Et donc, je tatoue.

Wow. J’en ai fait des pauses sur ce blog. Mais pas des aussi longues. Pas depuis longtemps en tout cas. Au final, ma vieille amie est revenue me hanter. Et j’ai adopté la seule manière que je connaisse pour vivre avec : me noyer dans l’occupation et dans la productivité. J’approche de 2 mois et demis au pas de course, avec des occupations toutes les semaines, beaucoup de travail, et je suis fatiguée. Juste fatiguée. Je voudrais me reposer, mais si je le fais, ce sont les paniques et les angoisses qui reviennent, alors je continue la fuite en avant. Au final, ces deux derniers mois ont presque été aussi durs que cet été, si ce n’est plus. Car les ténèbres de l’hiver n’ont fait qu’empirer celles qu’il y’a dans ma tête. Avec la chaleur d’aout, sa luminosité, ses bières seule au parc, c’était plus facile. Ces deux derniers mois, je rentrais et je me mettais au lit, j’ai coupé tout lien social ou presque et je suis passée en mode hermite. J’ai l’impression d’être totalement dephasée. J’espère pouvoir sortir la tête de l’eau avec l’arrivée du printemps même si je suis un peu desespoir de ne pas pouvoir me prendre quelques vacances autour du 20 Mars.

Enfin. Assez de mes lamentations. Depuis début-mi janvier, j’ai commencé à tatouer au salon de vraies personnes. Des cobayes, mais je dépasse aujourd’hui mes 10 tatouages sur humains. Je progresse, je commence à maitriser les choses, dans certains cas je reussis même à etre fière de moi (rarement je vous rassure). Si vous êtes de Lille ou dans le coin, j’ai des dispos très régulièrement d’autant que j’ai désormais mon propre espace. Je suis active sur mon facebook et j’ai des flashs tout prets. Je vous montre les derniers !

Je remercie mes cobayes, qui m’ont permis de débuter en confiance. J’espère en faire de nombreux autres avant de quitter cette ville. J’ai aussi commencé à me former au piercing. Ce n’était pas prévu. Mais l’occasion fait le larron et rappelez vous, il faut bien que je m’occupe au maximum pour oublier la noirceur. Alors je suis devenue apprentie pierceuse, et c’est interessant. C’est une gratification immédiate de voir un piercing réalisé, et je mets une corde de plus à mon arc pour lorsque j’ouvrirais mon propre studio après être rentrée chez moi.  Et qui sais, peut être une manière de plus de rester dans ce milieu, ou que j’aille.

J’aimerais terminer cet article sur une note positive. Mais y’en a pas. Je tatoue, c’est bien. Je perce c’est bien. Mais vivement Juin.