Les calendriers de l’avent, ce n’est pas que de la nourriture !

Chaque année, je suis une fidèle adepte des calendriers de l’avent. Mais je dois vous avouer quelque chose : je ne suis pas bien fane du chocolat. C’est pas que j’aime pas, mais c’est pas un truc qui me rend dingue. Alors certes le calendrier Kinder c’est bien bon, mais c’est pas l’extase. Du coup, je suis plus que contente de voir la diversification des calendriers de l’avent, et cette année j’en ai repéré trois, ils sont plus chers que le Kinder (qui vaut 12€ ) !

calendrier-de-l-avent

Le premier c’est un calendrier Damman Frères, une celèbre marque de thé. Moi qui boit du thé tous les soirs, ici, je peux découvrir un thé différent chaque fois. Très pratique pour découvrir, surtout que Damman n’étant pas une marque bon marché, j’ose pas forcément tester les yeux fermés. Il coute 17€. Moi je l’ai commandé :). C’est par la.

yankee candle calendar

Autre calendrier de l’avent qui m’a tenté, c’est le calendrier Yankee Candle, qui propose 24 bougies type chauffe-plat parfumées. Très agréable pour celles qui aiment parfumer leurs maisons avec ces bougies de bonne qualité. Mais voila il n’y a que 6 parfums différents : Balsam & Cedar, Snow in Love, Red Apple Wreath, Sparkling Cinammon, Merry Marshmallow et Snowflake Cookie. J’aurais preferé 24 différents (et y’a de quoi faire avec Yankee Candle). Et il coute quand même 22£ donc j’ai pas tenté. C’est par la.

Et vous, vous êtes adeptes des calendriers de l’avent ?

J’ai testé : louer une chambre d’amis sur Airbnb

Je suis une fervente adepte de Airbnb en tant que voyageuse. Je l’ai utilisé pour Amsterdam ainsi que pour Londres avec satisfaction. Je l’utiliserais peut être pour le japon. Dans ces deux cas, j’avais loué des studios ou appartements indépendants, mais le site propose aussi de louer des chambres chez l’habitant : pratique quand on n’a pas trop de sous. C’est aussi pratique pour les propriétaires qui peuvent ainsi arrondir leurs fins de mois.

logo-airbnb

Depuis, j’ai testé Airbnb de l’autre coté de la barrière. Airbnb permet de louer des chambres d’amis aisément, mais avant un petit rappel legislatif francais :

  • La sous-location est interdite en france, c’est donc reservé a des propriétaires, ceux qui ont une chambre d’amis, les parents dont les enfants sont partis, etc.
  • Si la résidence reste votre résidence principale, il n’y a pas d’autorisation à demander, sinon, il faut en demander une a la mairie.
  • Dans le cas de location de courte durée, vous êtes exonérés d’impots jusqu’a 760€/an, après, cela rentre dans les BIC

Evidemment, le site ne gere pas tout cela, et c’est à chacun de faire ses propres démarches pour se mettre en conformité avec la legislation. Quand j’ai commencé à utiliser Airbnb c’était assez flou mais depuis le concept commence à etre bien connu en france et on trouve pas mal de ressources juridiques et autres sur internet.

Airbnb propose  donc de publier votre annonce, vous pouvez y ajouter vos photos , definir un calendrier de disponibilité (si c’est une chambre d’ami, c’est quand les proprios sont la, d’autres louent leur appart en entier, donc pendant leurs vacances), ainsi qu’un réglement intérieur. Vous pouvez définir le prix à la nuit, ainsi que les frais supplémentaires : frais de ménage, etc. A noter, ses frais n’entrent pas dans le calcul des 760€.  L’interface est très bien faite. Il y’a aussi une app sur iPhone et sur Android, la encore superbes.

product-iphone-featured-fr

Chacun choisi son prix, l’idéal est de regarder ce qui se fait pour évaluer le tarif de votre chambre. Si en sologne on tourne dans les 35€/nuit, dans des endroits plus touristiques, ça monte vite. A noter, il est possible de faire venir un photographe officiel Airbnb gratuitement pour prendre des photos professionnelles de votre appart et l’aider à se louer. Pour avoir vu les photos pour des apparts que je connais, y’a pas a dire, c’est un vrai plus. Le prix que vous definissez est celui que vous recevrez, le locataire paie des frais en plus pour le service Airbnb, Airbnb a donc tout interet à ce que vous louiez votre bien ! Vous pouvez etre payés par virement ou par paypal (auquel cas il y’a des frais). Lepaiement paypal est super rapide, alors qu’il y’a 5 à 7 jours de delai pour le virement.

Les utilisateurs doivent se verifier : confirmer leur tel par sms ou connecter leur facebook ou autre. Le but est d’avoir des vrais gens pas des plaisantins. On peut aussi consulter les commentaires des autres membres, cependant le service etant assez recent (en france particulièrement), beaucoup de personnes ne sont qu’a leur premère location autant coté proprio que coté voyageur : la nana d’Amsterdam j’étais sa première locataire. Après, on communique par messages privés, et le loueur est en mesure de refuser sans prévenir. Perso, je refuse les gens que « je ne sens pas ». La nana d’Amsterdam m’a inspiré confiance, par contre un potentiel locataire était trop pressant alors j’ai dit non. Vous n’avez pas a vous justifier si vous ne sentez pas quelqu’un !

Le service client est dispo 24/24 mais je n’y ai jamais eu recours. Enfin, les hotes sont couverts à chaque fois jusqu’a 700k en cas de dégradations. Pour le moment je n’ai eu aucun problème. Je trouve l’interface sécurisante ainsi que les verifications Airbnb rassurantes. Par les temps qui courrent c’est une manière intelligente de rentabiliser une chambre vacante.

Si vous souhaitez vous inscrire a Airbnb, quelque soit le coté de la barrière, je vous laisse mon lien de parrainage.

A noter il existe un equivalent francais Bedycasa, mais je n’ai pas encore testé, peut être bientôt !

GTA V et le parfum de sexisme ordinaire qui l’accompagne

Vous l’avez pas loupé, la sortie de GTA V c’était ZE evenement de la semaine dernière. Rupture a Auchan, flood dans ma TL et tout et tout. Je suis pas vraiment la pour parler du jeu, que je n’ai pas encore acheté, mais qui subira sans doute de plein fouet les conséquences d’une semaine de vacances ou je reste a la maison. Non, le problème c’est que GTA V par ci, par la, ca me saoule car ca s’accompagne beaucoup trop de remarques de sexisme ordinaire qui elles m’agacent.

gta V

L’autre fois, seule nana du groupe,un mec demande a un autre « mec tu joues a GTA V ? » puis a un autre , et ainsi de suite, jusqu’a faire tout le groupe. Tout ? Non, pas réellement. Pas moi. Je suis une nana, l’idée que je joue a GTA ne fait même pas partie du champs des possibles.  Sur plein de magasines ou de blogs féminins, c’est « oulala GTA V est sorti, vite, soyez encore plus canon en 5 points pour pouvoir reconquerir votre mec ».

Et puis la pillule qui a fait déborder le vase, c’est la campagne Cellublue. Cellublue, c’est un produit anti-cellulite (une ventouse, pour se masser, qui reproduit les gestes du palper-rouler, le seul efficace contre la cellulite). Decidant de surfer sur le buzz GTA V, la marque monte une opé, vous postez une photo de vous avec GTA V , vous gagnez un cellublue. Pourquoi pas. Le rapport entre cellulite n’est pas evident, mais bon, je me dis, allez, GTA = longues heures de jeu = malbouffe = chips = DIRECT SUR MES CUISSES. Mais non. Je vous laisse lire vous même le pitch par la.

Je ne sais même pas par quel bout commencer pour parler de cette campagne. Je comprend tout a fait que c’est supposé être de l’humour, mais c’est encore une fois renforcer le cliché comme quoi GTA = jeu de mec , d’un coté, d’un autre renforcer le cliché comme quoi il faut effacer sa cellulite/son gras/etc pour tenter d’attirer l’Homme, qui lui prefere toute manière les strip-teaseuses en pixel. Si l’idée est peut être pas si bête, j’veux dire niveau comm, surfer sur ZE truc populaire, sur la forme, je trouve cette pseudo lettre assez gerbante. Entre le cliché de GTA briseur de couple, le fait que bon, les hommes ca fonctionne vraiment pas comme nous les femmes, et les injonctions a gommer notre gras pour rivaliser avec des modeles de pixel, je trouve que c’est vraiment très symptomatique.

Gta5-640x360

Et moi, tout ca, ca me saoule. Déja parce que je suis une fille qui joue(ra) a GTA (mais a la limite osef) mais aussi parce que GTA est la preuve que le JV n’est toujours pas aussi mixte qu’il n’y parait. 50% des joueurs sont des joueuses, certes, mais quand on parle d’un jeu long et violent, on ne l’associe forcement qu’a des hommes. Les nana, ca joue qu’aux MMO et a Nintendogs, c’est bien connu, mais surtout pas a GTA ou autres Callof, evidemment, je ne suis pas focalisée sur GTA. C’est toujours le mec qui y joue, et qui delaisse sa nana. La fille elle delaisse jamais son mec parce qu’elle doit faire xp son labrador, ou on n’en parle jamais. Non elle est toujours dispo pour Mr, et puis même si il a pris du bide car elle ramene du McDo il a pas de regime a faire, c’est un mec, il a le droit au gras, lui.

C’est encore une fois la preuve qu’il y’a beaucoup a faire pour que ce domaine arrete d’être uniquement reservé aux mecs dans la tete de l’imaginaire collectif en général. Et dire qu’on croyait avoir évolué.

(J’aurais pu parler de la représentation des femmes dans GTA, mais n’y ayant pas joué … )

 

Apprendre le japonais en autodidacte : 2 mois après (ou presque).

Je vous l’ai dit, j’ai décidé d’apprendre le japonais, notamment car je prévois d’aller au japon mais aussi parce que bon, je ne fais plus faire grande chose a mon cerveau. J’ai toujours aimé apprendre des choses, et j’aimais bien aller en cours. Meme si c’était pour dessiner, j’ai toujours su écouter a coté. Or, voila, je travaille, j’apprends de nouvelles choses dans mon domaine (l’informatique, pour les trois du fond), des nouveaux frameworks, des nouvelles techniques, mais ca ne me suffit pas. Après avoir lu des bouquins de psycho et autres, je me suis dit que j’allais apprendre des langues. Mais voila, y’a pas de cours dans mon coin paumé, et Mr s’est tellement foutu de ma gueule quand j’ai voulu apprendre le neerlandais (passque j’allais a Amsterdam) que j’ai arreté. J’en avais un peu ras le cul de me prendre des « c’est la langue la plus moche du monde » et des imitations pourries quand j’essayais de pratiquer.

seraf apprend le japonais

Au moins, le japonais, on peut difficilement s’en moquer, pas de sons gutturaux, et puis on a assez regardé de mangas. Donc, j’ai décidé d’apprendre, seule, ou presque. Mon programme ressemble a ca :

  • Tous les midis du lundi au vendredi, je fais a peu près de lecon (lecture/ecriture) au travail pendant ma pause midi. J’utilise des bouquins en support evidemment.
  • Un soir sur deux a peu près (un peu plus un peu moins suivant les jours et mon temps) je fais une lecon assimil qui consiste en de la pratique majoritairement orale.

Donc au final, c’est a peu près 40-45 minutes par jour (et je regade des animes le soir mais je compte pas ca comme du travail lol). Avec cela, je sens déja que j’ai pas mal avancé. Je sais lire a peu près tous les hiraganas, je suis sur les katakanas et je commence doucement les kanjis (pour ceux qui savent pas, y’a trois « alphabets » au japon). Je suis capable de comprendre quelques phrases dans les animes (des phrases simples quoi).

Je vous ferais quelques articles sur les livres que j’ai déja pu utiliser et leur retour. Evidememnt, je peux pas vous donner de conseils, mais on me pose souvent la question « c’est pas trop dur ? » Je répond « non, ca va ». Et puis on commence a parler, et puis y’a trois « alphabets » qu’on emploie pas pour les mêmes choses, trois niveaux de politesse, et on forme la forme negative de tel verbe sur sa forme polie, alors ceci, cela, et je vois la tete de mon interlocuteur se décomposer. Je suppose que c’est difficile. Je sais pas. Je pense que si je me disais que c’était difficile je baisserais les bras, alors je prefere voir ca simple. Je pense que l’important c’est d’oublier tous nos reflexes de langues européenes. J’ai appris l’anglais et l’espagnol, et bien que différentes, la logique est pas si éloignée de la notre. Le japonais faut pas essayer de traduire mot a mot ou de faire des parrallèles, ca n’a rien a voir. Faut accepter que c’est une logique différente de la notre voila tout.

ps: On me demande aussi c’est quoi ma motivation. J’vais etre honnête. Y’en a pas, réellement. Pas d’autre que de l’apprendre pour l’apprendre. Et je suis assez tenace pour que ca me suffise.

 

 

Bon plan bloggeurs : un bon d’achat chez Photo-sur-toile !

Vous le savez, l’an dernier j’ai testé de faire imprimer un de mes dessins sur toile (photo ci-dessous) et j’ai vraiment trouvé le résultat magnifique. Malheureusement c’est assez cher….

photo-toile-1

Du coup, quand j’ai vu le bon plan pour bloggueur proposé par photo-sur-toile, j’ai pas hésité bien longtemps. Photo-sur-toile propose des impressions sur toile, mais aussi sur alu ou encore sur plexi. Ils font aussi des livres photos. Leurs tarifs sont pas excessifs par rapport a ce qui se pratique : 19€ la toile 40×30 et 39€ la 60×80. Bref des prix très corrects.

Pour ce qui est des impressions sur toile, on peu choisir l’épaisseur du chassis (2 ou 4cm), le fini mat ou brillant, la bordure, etc. Elle est disponible a l’expédition en 24h. Et donc dans le cadre de son partenariat blog, le site propose un bon de 30€ d’achat pour un article, ce qui est plutôt interessant. Moi je sais pas encore si je vais choisir de faire imprimer un dessin ou une de mes photos Hellfest. Tout est expliqué par la !

Ca vous interesse ? :)

 

 

De la pétition, du metal et de la zone interdite

Vous le savez sans doute, la semaine dernière, Zone Interdite a diffusé un reportage qui était on ne peut plus partisan sur Hellfest. Reportage disant en gros « des hordes de zombies gothiques assoifés déferlent sur Clisson. Il font vivre l’enfer aux résident ». Le tout emaillé des residents aillant fait des pétitions contre le Hellfest et de prises de vues de l’an dernier pour bien montrer des croix sataniques. Si vous l’avez pas vu, j’vous laisse le chercher, je ne link pas ca ici

leprous hellfest

Bref, encore un énième reportage qui nous fait passer pour des débilos assoifés de sang et de bierre, incapable de se retenir de montrer leurs fesses au Petit Journal. En soit, je vais être honnete, j’en ai un peu rien a foutre. J’ai l’habitude, je ne dis pas que c’est une bonne chose, mais ca me passe au dessus, et je pense qu’on s’habitue a être le vilain petit canard. Alors quand j’ai vu passer la pétition pour demander des excuses publiques a M6 et Zone Interdite, j’ai lolé, j’ai refermé, et ca c’est arreté la. Déja j’aime pas les pétitions. Je dis pas que c’est bien. On prend trop l’habitude d’être le petit canard, de rien dire et laisser les gens nous cracher dessus. J’me demande souvent, si je devrais pas plus m’engager. Je tiens un webzine, on essaie a notre (pauvre) niveau de faire découvrir des groupes, de soutenir des fests, et pourtant j’ai pas signé et j’me suis pas indignée. Je me dis souvent que je suis trop anesthésiée. Pour ca, pour d’autres choses.

Sauf que y’en a qui se sont indignés. Tellement que la pétition a depassé les 50k signatures. Et si au final le but (les excuses publiques) j’pense que la plupart des signataires s’en tappe, ca a eu un énorme mérite. On parle beaucoup des métalleux cette semaine, meme dans des médias qui ne parlent pas de metal : la Nouvelle République, France Inter. Et pas pour dire que c’est des zombies assoifés, mais pour dire qu’ils aimeraient bien être un peu respecté et qu’on oublie l’image qu’on leur donne trop facilement. Je n’ai pas souvenir d’un tel tollé lors des précédents reportages de merde. Grace aux réseaux sociaux ? Ou parce que comme on le sent bien, la culture metal est en train de grandir en france ? Y’a des fest qui poppent dans tous les coins, y’a des assos qui se montent, des groupes qui se lancent, le Hellfest est le deuxième fest de france, on a un Sonisphère alors que plein d’autres pays n’en ont plus.

Les metalleux, c’est plus juste les pequins aux cheveux longs que vous croisez dans la rue. C’est le voisin de mon ancien appart que j’ai surpris sortir les poubelles en t-shirt Hellfest, c’est mon eleve aux cheveux courts en veste rouge, c’est mon collegue qui ressemble a n’importe quel autre cadre. Le Hellfest reunit de plus en plus de monde et dans toute la diversité que le metal peut avoir. Les gens lambda ont souvent peu conscience d’a quel point le metal c’est vaste. On sent une vraie démocratisation du genre, et ca, c’est vachement cool. Je ne fais pas partie des elitistes. Je veux que le monde découvre le metal, sa diversité, que plus de monde en écoute, même si c’est pour écouter du core, et que donc les groupes tournent en france et que je puisse aller voir Therion au Chato d’o ! (Y’a des pandas a Beauval, TOUT EST POSSIBLE).

(La photo est une que j’ai prise de Leprous au Hellfest 2013. Ma préférée de toutes celles que j’ai fait ce fest)

Un jour, je me reposerais en juin.

Ca fait des plombes que j’ai pas écrit, alors j’vous rassure : je ne suis pas morte ! Nope. Mais voila, on est en juin, et qui dit juin dit … mois de la mort. D’habitude c’est parce qu’il y’a le Hellfest, ce qui est déja assez épuisant en soit. Mais cette année, vous y ajoutez le Sonisphere (qu’on a fait les deux jours, bien que pas en camping, mais ca reste fatiguant), le gala de danse de fin d’année (hier, alors que je payais le Soni du week-end précedent d’une bonne migraine), une mise en prod qui approche au taf (mise en prod = moment ou le client receptionne le truc developpé, en gros), je suis déja fatiguée avant même d’être allée foulé les terres de Clisson.

Photo qui sert a rien

Photo qui sert a rien

M’enfin, chaque année, je dis que ouais je poserais une semaine après le Hellfest, et chaque année je retourne au taf le mardi. Je crois que je ne me reposerais jamais en juin. Never, ever. Bon, on va esperer qu’il fera soleil, et après j’hibernerais pour juillet. Enfin, je dis ca, mais je me tate a aller a la JE cette année. Quand j’étais sur woN j’allais a la JE (même si je me planquais pendant la rencontre) et puis j’ai arreté, et puis cette année l’envie me re-titille. Je ne sais pas pourquoi. Mais je crois aussi que je me suis remise aux mangas, c’est un peu cyclique tout cela. Cela faisait plusieurs années que je n’avais pas recommencé de nouvelles séries en papier (au mois 3 voirs 4) et que je n’avais pas démarré d’anime, et voila, j’ai acheté la réedition de Sailor Moon, j’ai commencé Princess Jellyfish, et commencé Shirokuma Cafe en anime qui est vraiment génial (en même temps, y’a un panda dedans je veux dire ! )

Bref, toujours est-il que j’ai fait qu’un dessin depuis le debut du mois et que je n’ai même pas eu le courage de le scanner. C’est beau tout ca !

They did it : La bougie au Bacon

J’vais pas vous présenter Yankee Candle, qui est un peu ZE marque de bougies odorantes. La marque Us est connue pour son choix énorme de senteur, pour la plupart très réaliste (ma jarre de Yankee Lilas est juste magique). J’me tiens au courant de leurs nouveautés, car comme toute marque qui a compris la vie, elle fait des éditions limitées, et des collections saisonnières.

Capture d’écran 2013-05-14 à 19.00.39

Et la que vois-je ? La nouvelle collection est arrivée. Elle s’apelle Man Canddle et propose des bougies aux odeures aussi éloquantes que : MMM Bacon, Movie Night et Riding Mower. Soit une bougie bacon, une qui sent le popcorn et l’autre l’herbe coupée. Je crois que si j’omets évidemment le contexte sexiste (j’vois pas pourquoi ca serait aux mecs le bacon) j’hésite entre le génie et le wtf.  Ou allons nous si nous avons des BOUGIES BACON ?

J’ai vérifié on n’est pas le premier avril pourtant.

Et vous savez quoi ? J’ai envie de celle au bacon et de l’herbe coupée. Meme si je suis très suspicieuse sur l’odeur que ca peut avoir quand même ….

Bref, j’me suis fait suivre

Aujourd’hui, c’est la journée des droits de la femme. Non pas la fête des femmes, mais la journée qu’est la pour rappeler que non, nous ne sommes toujours pas égales aux hommes dans bien des cas. L’article que je poste aujourd’hui se trouve fortuitement coincider a cette journée, j’voulais le poster hier, mais j’me suis dit qu’il avait sa place ce Vendredi.

Attila_Muk

Je me considère comme une nana qui n’a pas peur. (certains proches diraient « inconciente », surtout depuis que j’ai sauté d’un train, en marche bien qu’au ralenti, coté rail, mais c’est un autre sujet). Je n’ai jamais eu peur d’aller seule a la fac, dans la nuit, j’ai toujours pris le train seule, meme celui de 5h du mat’, je vais faire de la danse au coeur de la zup, bref.

Je me suis que très rarement faite emmerder. Je dis souvent en rigolant que si je ne me fais pas emmerder, c’est que mon look c’est une bonne armure. Mon manteau long qui vole au vent, mes cheveux bicolores et mes bottes me valent plus d’insultes (satan, matrix, etc) que de tentatives de dragues lourdingues. J’dis ca en rigolant, mais en fait, c’est pas faux.

Par contre, dès que je quitte l’habit, ou que je suis avec une copine au look bien plus « neutre », la, je n’y coupe pas (J’me rapelle avoir pris le metro de Austerlitz a ché pu ou avec Malicia, on a du se faire alpaguer 3 ou 4 fois en genre 5 minutes. Ca m’arrive jamais seule…). Alors c’est donc ca d’être une fille « normale » ? (normale dans le sens qu’a pas le look d’une egorgeuse de chaton les nuits de pleine lune, j’dis pas qu’avoir un look particulier soit anormal, vous voyez ce que je veux dire). Une fille « normale » se tappe l’emmerde aussi régulièrement ? La haine.

Lundi, je suis allée a la bibli (rapport a ma crise identitaire de lectrice). J’y vais au sortir du taf, j’ai donc une robe violette a points noir et des talons. Foutus talons. Au sortir, les bras chargés de bouquin, je m’attarde un peu sur l’escalier, envoyant un texto, rangeant mon sac. J’vois un mec passer une ou deux fois devant l’escalier, puis avancer. J’avance vers le parc pour rejoindre ma voiture. Tranquillou pépère quoi. Au niveau de la Halle aux Grains, le mec m’aborde, je repond au bonjour et continue d’avancer.

Je vais au parking ou je devais rejoindre dabYo qu’est pas encore arrivé. Le mec me suit au parking. J’le vois derrière moi, et sans être parano, je m’interroge un peu. La, soit j’attends a la voiture, immobile, cible de choix pour se faire aborder et emmerder, soit j’ressors et j’vais au devant de Mr (et pis je check si oui ou non il me suit quoi).

Je sors. Bingo, il sort aussi. Je tourne dans la rue. Il tourne aussi. Je descend la cote, il descend aussi. Arrivé a ce moment, je flippe un peu quand meme. Ouais on est en plein jour, mais quand meme. Bordayl ce mec me suit. J’envoie un SMS vite fait à dabYo et il se depeche un peu pour venir a ma rencontre. Bref ca continue, de la bibli a la descente denis papin, beaucoup de croisement, mais non, il est toujours derrière moi. J’le retrouve au détour d’une rue, et on fait demi tour (enfin, on retourne au parking), pour croiser le gars, dépité et étonné de me voir réapparaitre mais avec quelqu’un.

C’est une anecdote minuscule oui. Mais qui montre bien que le problème, c’est que malgré une égalité acquise sur le coté legal, dans la pratique c’est pas ca. Alexandre sera jamais a baliser et a m’envoyer un SMS comme quoi une nana le suit. Je me serais pas faite suivre si j’avais été avec lui. Et mes sublimes Neosens, ces talons si « féminins », qui me rendent incapables de tapper un sprint si un jour j’en ai besoin.

Etonnament, la, comme ca, a 5 jours après, c’est ce que j’ai retenu. Les talons. L’handicap qu’ils me causent. Parce que quoiqu’on en dise, quelque soit l’habitude, entre des docs et des talons, y’a pas photo. Je crois qu’en fait, je suis terrorisée a l’idée de remettre des talons.

 

Oh des perce-neige !

Depuis quelques jours, nous voyions des fleurs blanches éclore dans la foret de la résidence. J’ai appris via Meor que c’était des perce-neige. Eh ouais pour une fille de la campagne je suis pas bin douée en noms de plantes. Ou plutot comme les plantes qu’il y’a dans ma foret ne sont pas les plantes du jardin de mes parents je ne les reconnais pas.

perce neige

perce neige

Toujours est-il qu’il y en a vraiment, mais vraiment partout. S’en est impressionnant. Enfin, moi je suis épatée, et sous le charme.

J’aime vraiment notre résidence pour cela. La foret qu’il y a permet de voir la nature évoluer  et y’a tellement de choses a voir au fil des saisons ! C’est la première fois que je vois autant de perce-neige. J’ai hate de voir ce que cela nous reserve au printemps. (Nous n’avons emmenagés qu’en mai dernier autant dire que je n’y ai pas vraiment vu le printemps.. Et puis bon, on faisait les travaux, se balader dans le bois n’était pas ma priorité).

(Et le 50 mm c’est la vie …)

1 2 3 5