Tag : my-life

J’ai testé : louer une chambre d’amis sur Airbnb

Je suis une fervente adepte de Airbnb en tant que voyageuse. Je l’ai utilisé pour Amsterdam ainsi que pour Londres avec satisfaction. Je l’utiliserais peut être pour le japon. Dans ces deux cas, j’avais loué des studios ou appartements indépendants, mais le site propose aussi de louer des chambres chez l’habitant : pratique quand on n’a pas trop de sous. C’est aussi pratique pour les propriétaires qui peuvent ainsi arrondir leurs fins de mois.

logo-airbnb

Depuis, j’ai testé Airbnb de l’autre coté de la barrière. Airbnb permet de louer des chambres d’amis aisément, mais avant un petit rappel legislatif francais :

  • La sous-location est interdite en france, c’est donc reservé a des propriétaires, ceux qui ont une chambre d’amis, les parents dont les enfants sont partis, etc.
  • Si la résidence reste votre résidence principale, il n’y a pas d’autorisation à demander, sinon, il faut en demander une a la mairie.
  • Dans le cas de location de courte durée, vous êtes exonérés d’impots jusqu’a 760€/an, après, cela rentre dans les BIC

Evidemment, le site ne gere pas tout cela, et c’est à chacun de faire ses propres démarches pour se mettre en conformité avec la legislation. Quand j’ai commencé à utiliser Airbnb c’était assez flou mais depuis le concept commence à etre bien connu en france et on trouve pas mal de ressources juridiques et autres sur internet.

Airbnb propose  donc de publier votre annonce, vous pouvez y ajouter vos photos , definir un calendrier de disponibilité (si c’est une chambre d’ami, c’est quand les proprios sont la, d’autres louent leur appart en entier, donc pendant leurs vacances), ainsi qu’un réglement intérieur. Vous pouvez définir le prix à la nuit, ainsi que les frais supplémentaires : frais de ménage, etc. A noter, ses frais n’entrent pas dans le calcul des 760€.  L’interface est très bien faite. Il y’a aussi une app sur iPhone et sur Android, la encore superbes.

product-iphone-featured-fr

Chacun choisi son prix, l’idéal est de regarder ce qui se fait pour évaluer le tarif de votre chambre. Si en sologne on tourne dans les 35€/nuit, dans des endroits plus touristiques, ça monte vite. A noter, il est possible de faire venir un photographe officiel Airbnb gratuitement pour prendre des photos professionnelles de votre appart et l’aider à se louer. Pour avoir vu les photos pour des apparts que je connais, y’a pas a dire, c’est un vrai plus. Le prix que vous definissez est celui que vous recevrez, le locataire paie des frais en plus pour le service Airbnb, Airbnb a donc tout interet à ce que vous louiez votre bien ! Vous pouvez etre payés par virement ou par paypal (auquel cas il y’a des frais). Lepaiement paypal est super rapide, alors qu’il y’a 5 à 7 jours de delai pour le virement.

Les utilisateurs doivent se verifier : confirmer leur tel par sms ou connecter leur facebook ou autre. Le but est d’avoir des vrais gens pas des plaisantins. On peut aussi consulter les commentaires des autres membres, cependant le service etant assez recent (en france particulièrement), beaucoup de personnes ne sont qu’a leur premère location autant coté proprio que coté voyageur : la nana d’Amsterdam j’étais sa première locataire. Après, on communique par messages privés, et le loueur est en mesure de refuser sans prévenir. Perso, je refuse les gens que « je ne sens pas ». La nana d’Amsterdam m’a inspiré confiance, par contre un potentiel locataire était trop pressant alors j’ai dit non. Vous n’avez pas a vous justifier si vous ne sentez pas quelqu’un !

Le service client est dispo 24/24 mais je n’y ai jamais eu recours. Enfin, les hotes sont couverts à chaque fois jusqu’a 700k en cas de dégradations. Pour le moment je n’ai eu aucun problème. Je trouve l’interface sécurisante ainsi que les verifications Airbnb rassurantes. Par les temps qui courrent c’est une manière intelligente de rentabiliser une chambre vacante.

Si vous souhaitez vous inscrire a Airbnb, quelque soit le coté de la barrière, je vous laisse mon lien de parrainage.

A noter il existe un equivalent francais Bedycasa, mais je n’ai pas encore testé, peut être bientôt !

Categories: Humeur, MyLife

D’hier et d’aujourd’hui

Je fais pas trop les tags a la base, mais celui d’Unicks m’a semblé vraiment cool. L’idée est simple, répondre a quelques questions aujourd’hui et donné la réponse qu’on aurait faite a un age donné. Je trouve ca particulièrement adapté sur un blog comme ici, qui fetera ses 10 ans en novembre ! J’ai toujours un souvenir tres net de la nuit ou je l’ai crée d’ailleurs, mais on en reparlera.

Unicks m’a donc donné 18 ans !

QUE DE CHANGEMENT :roll:

QUE DE CHANGEMENT :roll:

2005, j’ai 18 ans :
*ce que je conduis: rien, je suis abonnée au train et au bus. Je suis partie de chez moi a 17 ans pour les etudes du coup passer le permis est un peu tombé en bas de mes prio…
*où je vis: A tours, dans 9m2 à Grandmont, avec les chiottes sur le pallier, une cuisine commune, un frigo a cadenas. La grande époque quoi. J’ai meme pas internet du coup je squatte le wifi de la BU ou les salles infos.
*où je travaille: A la fac d’informatique. A 18 ans, j’entre enfin en deuxième année d’info en septembre (et de mars a septembre, j’étais en deuxième 1ère année). Cette année on fait plus d’info c’est cool.
*qui est dans mon coeur: Unfortunatly, le parasite dabYo est déja installé
*mon groupe favori: J’ai découvert Epica, que j’écoute en boucle, et que j’irais voir a La Riche (coté de Tours) en Mai :D
*mon hobby: Je dessine et je tiens un/des blog

SONY DSC

2013, j’ai 26 ans :
*ce que je conduis: rien, j’ai passé mon permis, sous l’obligations, mais si j’ai le choix je me fais conduire ou je prends le train. Je HAIS conduire
*où je vis: Dans un chateau près de Blois (bon, un appart DANS un chateau), j’ai acheté, j’ai 115m2, j’ai repeint une piece entière en noire et y’a des pandas dans tous les coins.
*où je travaille: Dans une grosse boite d’informatique que je tairais le nom. Je suis passée chef de projet technique, on fait des trucs cools avec des technos cools.
*qui est dans mon coeur: le même parasite … qui refuse d’officialiser sa présence.
*mon groupe favori: THERION. (Epica reste 2m ceci dit).
*mon hobby: Je dessine et je tiens un/des blog … OH WAIT.

C’est drôle, car 8 ans ont passé, mais les réponses sont pas si différentes. LA seule différence, c’est la tune, je suis passée d’étudiante qui vit avec sa bourse merdique de 300€/mois a ingénieure et mine de rien ca change un peu la vie et entraine tout le reste (les tifs verts, les piercings, etc). J’ai appris a me maquiller, a mettre des lentilles, j’ai pris 10 kilos et j’oublie de me laver les cheveux avant de me prendre en photo. Je n’aime pas le changement, et donc j’applique cette haine a moi meme, je ne change que peu.

Si vous voulez le faire, dites le moi, j’vous donnerais un age :)

Categories: MyLife

Bagel & Beans ou comment j’ai découvert les Bagels (aux pays-bas)

J’étais a Amsterdam la semaine dernière, et si il y’a bien quelque chose que j’apprécie la bas, c’est les Bagel & Beans. J’ai découvert y’a deux ans, mais y’avait pas de section bouffe sur fallen a l’époque. Ici en france, on n’est pas très bagel. Enfin, on le devient (McDo en a fait, on en trouve a Picard) mais c’est pas dans notre culture. Et encore moins dans la culture blésoise.

bagel and beans amsterdam

Le bagel c’est donc ce pain en forme d’anneau, très populaire aux US, mais qui serait originaire d’Allemagne (d’après les allemands), d’Autriche (d’après les autrichiens) ou de Pologne (…. vous voyez le tableau). Il a un gout assez commun, mais peut être agrémenté de graines de sésames ou autre.

Bagel & Beans est une franchises hollandaise, spécialisée dans … le bagel. C’est un peu comme un Starbuck, mais coté Bagel. Ils proposent des Bagels délicieux, notamment celui au saumon (yummmmm), mais y’en a aussi des végés, ou sucrés. Les prix sont abordables : 8€ le bagel saumon, 5€ le petit dej avec bagel nature + confiture + fromage blanc + café + jus d’orange. Les boutiques sentent « la cuisine allemande » d’après Alexandre, je n’ai pas d’opinions sur ce point.

J’en connais (et fréquente) deux : Celui du Flea Market de Waterlooplein et celui de Van Haalstrat coté Westerpark. Je trouve celui de Van Haalstrat meilleur, les plats sont plus soignés, mais celui du Flea Market a l’avantage d’être a coté du marché, après avoir fait les puces il est agréable d’y trainer. En plus il ouvre a 8h, ce qui pour une leve-tot comme moi est plutot top.

Bref, si vous voyagez aux pays-bas, je vous le conseille fortement ! Et au passage si vous connaissez des restaurants Bagels en france, je prends les adresses :)

 

 

Categories: Nourriture

Bref, j’me suis fait suivre

Aujourd’hui, c’est la journée des droits de la femme. Non pas la fête des femmes, mais la journée qu’est la pour rappeler que non, nous ne sommes toujours pas égales aux hommes dans bien des cas. L’article que je poste aujourd’hui se trouve fortuitement coincider a cette journée, j’voulais le poster hier, mais j’me suis dit qu’il avait sa place ce Vendredi.

Attila_Muk

Je me considère comme une nana qui n’a pas peur. (certains proches diraient « inconciente », surtout depuis que j’ai sauté d’un train, en marche bien qu’au ralenti, coté rail, mais c’est un autre sujet). Je n’ai jamais eu peur d’aller seule a la fac, dans la nuit, j’ai toujours pris le train seule, meme celui de 5h du mat’, je vais faire de la danse au coeur de la zup, bref.

Je me suis que très rarement faite emmerder. Je dis souvent en rigolant que si je ne me fais pas emmerder, c’est que mon look c’est une bonne armure. Mon manteau long qui vole au vent, mes cheveux bicolores et mes bottes me valent plus d’insultes (satan, matrix, etc) que de tentatives de dragues lourdingues. J’dis ca en rigolant, mais en fait, c’est pas faux.

Par contre, dès que je quitte l’habit, ou que je suis avec une copine au look bien plus « neutre », la, je n’y coupe pas (J’me rapelle avoir pris le metro de Austerlitz a ché pu ou avec Malicia, on a du se faire alpaguer 3 ou 4 fois en genre 5 minutes. Ca m’arrive jamais seule…). Alors c’est donc ca d’être une fille « normale » ? (normale dans le sens qu’a pas le look d’une egorgeuse de chaton les nuits de pleine lune, j’dis pas qu’avoir un look particulier soit anormal, vous voyez ce que je veux dire). Une fille « normale » se tappe l’emmerde aussi régulièrement ? La haine.

Lundi, je suis allée a la bibli (rapport a ma crise identitaire de lectrice). J’y vais au sortir du taf, j’ai donc une robe violette a points noir et des talons. Foutus talons. Au sortir, les bras chargés de bouquin, je m’attarde un peu sur l’escalier, envoyant un texto, rangeant mon sac. J’vois un mec passer une ou deux fois devant l’escalier, puis avancer. J’avance vers le parc pour rejoindre ma voiture. Tranquillou pépère quoi. Au niveau de la Halle aux Grains, le mec m’aborde, je repond au bonjour et continue d’avancer.

Je vais au parking ou je devais rejoindre dabYo qu’est pas encore arrivé. Le mec me suit au parking. J’le vois derrière moi, et sans être parano, je m’interroge un peu. La, soit j’attends a la voiture, immobile, cible de choix pour se faire aborder et emmerder, soit j’ressors et j’vais au devant de Mr (et pis je check si oui ou non il me suit quoi).

Je sors. Bingo, il sort aussi. Je tourne dans la rue. Il tourne aussi. Je descend la cote, il descend aussi. Arrivé a ce moment, je flippe un peu quand meme. Ouais on est en plein jour, mais quand meme. Bordayl ce mec me suit. J’envoie un SMS vite fait à dabYo et il se depeche un peu pour venir a ma rencontre. Bref ca continue, de la bibli a la descente denis papin, beaucoup de croisement, mais non, il est toujours derrière moi. J’le retrouve au détour d’une rue, et on fait demi tour (enfin, on retourne au parking), pour croiser le gars, dépité et étonné de me voir réapparaitre mais avec quelqu’un.

C’est une anecdote minuscule oui. Mais qui montre bien que le problème, c’est que malgré une égalité acquise sur le coté legal, dans la pratique c’est pas ca. Alexandre sera jamais a baliser et a m’envoyer un SMS comme quoi une nana le suit. Je me serais pas faite suivre si j’avais été avec lui. Et mes sublimes Neosens, ces talons si « féminins », qui me rendent incapables de tapper un sprint si un jour j’en ai besoin.

Etonnament, la, comme ca, a 5 jours après, c’est ce que j’ai retenu. Les talons. L’handicap qu’ils me causent. Parce que quoiqu’on en dise, quelque soit l’habitude, entre des docs et des talons, y’a pas photo. Je crois qu’en fait, je suis terrorisée a l’idée de remettre des talons.

 

Categories: Humeur, MyLife

De la honte de lire …

D’après une étude anglaise , 17% des jeunes auraient honte de lire ou d’être vu avec un livre.  Cette étude depuis une bonne semaine fait couler des mots sur le web ou sur pigeon vole. Les réactions consistant en majorité en « pfft n’importe quoi, c’est vraiment con un jeune », « moi j’avais pas honte », « comment peut on avoir honte ? », melée a de l’incompréhension car etonnament le secteur lecture jeunesse est en plein boum !

Et ca m’a rappelé moi, ma jeunesse. J’ai toujours été une grosse lectrice, depuis mes 5 ans quoi. J’ai intégralement lu les bibli de mes différentes classes (on n’avait assez peu de livres a la maison, non pas que mes parents n’aiment pas lire, mais on n’avait pas forcément les sous). Du CE2 au CM2 on avait des brevets de lecture, chaque semaine, un eleve présentait un livre qu’il avait lu a la classe et tout et recevait un petit diplome a la fin. J’ai a peu près 15 diplomes pour chaque année (sur le nb de semaines scolaires je vous laisse imaginer). Bref, j’étais une grosse lectrice, et j’avais pas peur de faire des prez. Deux choses qu’on pas changé.

Sauf qu’au college, lire n’était plus une activité normale, et encore moins compréhensible. On se foutait de ma gueule car j’allais au CDI, j’avais droit aux insultes et autres du meme acabit. J’ai un jour sorti devant des camarades HP et le prisonnier d’Azkaban, j’en ai entendu parler pendant des mois, parce que c’était un pavé, que pour lire ca j’devais vraiment avoir une vie de merde, et tout.

A partir de la, personne a part mes parents, ma soeur et les bibliothecaires n’ont su que je lisais. Même pas les profs.

J’ai pas arreté, c’était une drogue, mais je le planquais, bien. J’ai été hanté la bibli municipale plutot que le cdi, et j’avais plus de livre dans mes cartables. Pourtant, dieu sait que j’en ai gobé du bouquin a cette époque. Mais ouais, j’avais honte. Comme ces 17%. Parce qu’en zep, lire c’est pas cool. Parce que les gens comprenaient pas que je prefere un livre a loft story, parce que ca faisait becheuse, parce que j’avais vraiment pas besoin d’un sujet de moquerie en plus. J’étais faible, trop pour tenir tete, j’en suis pas fière mais c’est comme ca.

Du coup, j’comprend parfaitement ce paradoxe de la honte de lecture malgré un marché en plein boom, je suis sure qu’en ZEP c’est toujours pareil et que lire n’est pas « in » .

Tout ça s’est arreté a la fin du lycée, quand j’ai rencontré des filles pour qui lire n’était pas une tare, et qui lisaient elles-même. J’ai pu faire du lobby pour Lestat et j’ai découvert des romans préhistoriques. Du coup, j’ai recommencé a emmener des bouquins en classe, et a en parler. Tellement en parler que j’ai écrit des chroniques sur ce blog, que j’ai remis Alexandre a la lecture pour finalement fonder ifisDead.

Bref, tout ça pour dire que  moi, je suis pas très étonnée de cette étude, et que je suis loin d’être la seule a avoir vécu ca. C’est dommage, évidemment, mais c’est ni nouveau, ni étonnant. Heureusement, aujourd’hui avec internet, un jeune lecteur se sentira sans doute moins seul que moi…

Categories: Humeur

Le retour de la photomanip’

Ouais, j’ai récidivé. Il faut dire, je suppose, que j’ai été plutôt contente du succès (tres relatif hein) que la précédente a pu avoir sur DA que j’ai décidé de recommencer. Pour voir. J’avoue j’ai donné dans la facilité, car la fille (stock ici ) a été utilisée plus de fois qu’il n’en faut pour des couvertures et autres. Mais bon, j’avais envie de tester.

J’ai fini ça vendredi. J’voulais dessiner hier, mais le corps en a décidé autrement. Ca fait trop de week-ends ou je ne me repose pas assez, et Migraine-chan a décidé de me rappeler à l’ordre. Non seulement elle était de niveau 3 (y’a trois niveaux dans mon echelle des migraines : 1 = part à la cafeine , 2 = part a coups d’AINS , 3 = part au triptan , 4 = let me die ) mais en plus le triptan je l’ai pris en pleine face, et j’ai du me coucher en fin d’aprem tellement j’hallucinais. Ce ne sont jamais des hallu visuelles ou auditives mais sensitives : machoire que je sens tomber, corps qui flotte ou dérive, etc et le cerveau deconnecté évidemment. Bref l’horreur. Du coup je me suis couchée tot et tant pis pour ce que j’avais à faire….

Le triptan c’est super puissant, la migraine disparait en 20 minutes, mais les effets secondaires sont tellement forts, que vous comprenez pourquoi j’attends d’être sure de pas pouvoir faire autrement. Je commence par le café, puis l’ains (d’ailleurs celui que je prenais est epuisé de partout, j’prend un remplacant mais c’est en gellules plutôt qu’en lyo :( )  pour finir au triptan. En ce moment, j’ai moins de migraines que fut un temps mais celles que j’ai necessitent tout le temps le recours au triptan. J’pense que le stress n’y est pas étranger. En réalité, avec l’achat d’appart, le demenagement, etc, je suis étrangement calme et pas du tout stressée. Mais j’ai l’impression que le subconcient s’affole, je me souviens de mes reves, tous plus barrés les uns que les autres, et j’ai des migraines démoniaques.

Enfin, brefle.

Categories: Graphisme, MyLife

Mon Calendrier (le retour)

Hier, j’ai recu un colis venant de Deviantart, il s’agissait de 3 exemplaires de mon Calendrier. J’en avais effectivement commandé 3 (un pour moi et deux pour vendre à des gens irl, l’un est déjà réservé).

Webcam+ filtres Instagramm like = Awesomeness

Et vraiment, je suis plutôt épatée de la qualité. D’une part, les couleurs sont parfaitement bien rendues, totalement similaires a ce que je vois sur mon écran , même les dessins très sombres comme Juin (celle sur la photo) et Aout rendent bien. C’est bien épais et tout c’est vraiment un joli objet (enfin, si on aime ce que je fais).

Il est toujours en vente chez Deviantart. Dans ces cas la, c’est eux qui impriment et envoient. La première fois est un peu longue (y’a un truc comme quoi ils tirent d’abord un exemplaire test, etc etc), mais sinon en une semaine et qq vous recevez (j’ai commandé un calendrier Apofiss, recu très vite).

Et vous savez quoi ? J’en ai vendu 7 sur deviantart. Lol quoi.

 

Categories: Dessins