Tag : whatever

[Dessin] Des derniers gribouillis

Voici donc un article avec mes 3 derniers dessins scannés.

tatouageDague

On commence avec cette dague (et un bandeau foiré, lalala). Dessiné devant Best Ink probablement. Pour le coup, le seul truc dont je suis fière c’est la colo. J’ai essayé de réappliquer des habitudes de colo aux copics mais aux crayons de couleur. D’ou la lumière et la bande bleue. Je trouve ça pas trop mal.

MA-Vampire

On continue avec une nana inspirée par les robes à la francaise du XVIIIème, probablement parce que devait y avoir un reportage historique à la télé à ce moment là.

tatouageOrchid

Et au final, une aquarelle. Une lectrice m’avait parlé de son projet de tatouage aquarelle, une branche d’orchidée. Et ça m’a inspirée, même si euh, j’crois que les branches d’orchidées sont plus fines que cela. J’en ai jamais étudié plus que cela. Evidemment, on clique pour voir en plus grand.

Croyez moi ou non, mais j’ai même dessiné un strip hier, ça faisait longtemps et j’ai le brouillon d’un autre. J’ai aussi réfléchi dernièrement a relancer des strips mais qui ne mettraient pas ma propre vie -ininteressante, a moins que ca vous kiffe de la gloomyness par kilos- mais avec un perso inventé. J’ai fait un premier strip avec elle. A la base un personnage d’un roman entamé mais jamais fini, j’pensais l’appeler Kali mais ptete qu’elle s’appellera Cendre, pour publier le mercredi. Ouais, ou alors ça n’aura jamais lieu. Dunno. J’alterne les phases up et down, donc, la maintenant, j’ai plein de projets et de motivations, mais je garantis pas de mon état demain, ou même dans 5 minutes. J’ai même pas réussi a ouvrir mon cahier de vacances de japonais cette semaine.

Categories: Dessin

Un jour, je me reposerais en juin.

Ca fait des plombes que j’ai pas écrit, alors j’vous rassure : je ne suis pas morte ! Nope. Mais voila, on est en juin, et qui dit juin dit … mois de la mort. D’habitude c’est parce qu’il y’a le Hellfest, ce qui est déja assez épuisant en soit. Mais cette année, vous y ajoutez le Sonisphere (qu’on a fait les deux jours, bien que pas en camping, mais ca reste fatiguant), le gala de danse de fin d’année (hier, alors que je payais le Soni du week-end précedent d’une bonne migraine), une mise en prod qui approche au taf (mise en prod = moment ou le client receptionne le truc developpé, en gros), je suis déja fatiguée avant même d’être allée foulé les terres de Clisson.

Photo qui sert a rien

Photo qui sert a rien

M’enfin, chaque année, je dis que ouais je poserais une semaine après le Hellfest, et chaque année je retourne au taf le mardi. Je crois que je ne me reposerais jamais en juin. Never, ever. Bon, on va esperer qu’il fera soleil, et après j’hibernerais pour juillet. Enfin, je dis ca, mais je me tate a aller a la JE cette année. Quand j’étais sur woN j’allais a la JE (même si je me planquais pendant la rencontre) et puis j’ai arreté, et puis cette année l’envie me re-titille. Je ne sais pas pourquoi. Mais je crois aussi que je me suis remise aux mangas, c’est un peu cyclique tout cela. Cela faisait plusieurs années que je n’avais pas recommencé de nouvelles séries en papier (au mois 3 voirs 4) et que je n’avais pas démarré d’anime, et voila, j’ai acheté la réedition de Sailor Moon, j’ai commencé Princess Jellyfish, et commencé Shirokuma Cafe en anime qui est vraiment génial (en même temps, y’a un panda dedans je veux dire ! )

Bref, toujours est-il que j’ai fait qu’un dessin depuis le debut du mois et que je n’ai même pas eu le courage de le scanner. C’est beau tout ca !

Categories: Humeur

Dessin : Trop de details tue la Seraf’ sauvage

Bon, voici un dessin qui n’aurait jamais été terminé sans la présence de Laila ce soir la. Alors qu’elle faisait de l’aquarelle et apprivoisait le coté « degueu » et anarchique de l’aquarelle, je me voyais quand même mal abandonner un dessin parce qu’il avait trop de details hein. Les dessiner, c’est pas un problème. Par contre, les colorer ces putains de details, j’ai du passer la soirée a raler, en disant que je haissais ce dessin.

orientale

Sinon, j’ai fait la colo aux copics. Faut vraiment que je m’en achette une deuxième boite, y’a trop de couleurs qui me manquent, dont des couleurs gris chaudes. C’est pour ca que y’a tant de ce gris violacé sur le dessin … Sinon, c’est quand meme une tuerie ces feutres malgré leur prix.

Categories: Dessin

De l’assimilation d’influences

Ouh la la ! Deux dessins a la suite. Ca faisait un moment que ca n’était pas arrivé hein ?

doomster

Bref, vla mon dessin de doomster comme on dit. Tellement super mega cliché, mais bon, je suppose que c’est comme ca qu’on digère les influences, on pond du cliché pendant quelque temps, en prend les codes en main et après on les réincorpre dans des trucs plus classiques. Oh well, j’en sais foutre rien, mais au moins j’ai fait un dessin.

Bref, au stylo noir, et pis voila.

 

Categories: Dessin

Du connaitre par coeur et de son interêt

Souvent, sur ma timeline ou ma facebook, je vois des pseudo-elites outrées par la plèbe qui n’a pas leurs divines connaissances. Rendez vous compte, untel ne connait même pas la date exacte de la construction du mur de Berlin/de la mort de JFK/de l’appel de De Gaulle. Mon dieu, ils ne savent pas combien il y’a de pays au G20 ? Ni la période d’incubation du Cholera ?  Mais ou allons nous ? Mais quelle hérésie, et des gens comme ca gouvernent le pays ? Mais quel outrage.

Sauf que non. Je ne connais ni l’un ni l’autre de tête et je le revendique pleinement.  Et celui qui viendra me dire que je suis une conne finie, on verra bien de quoi il en retournera. Bon ca peut être gentillet, moi aussi j’ai gentiment charrié mon collègue qui savait pas que Kurt Cobain. J’parle pas de ces boutades comme on en fait tous, surtout quand on n’est pas issu de la même culture (musicale, ethnique, etc) et qu’on se connait bien. Je parle bien des gens qui se croyent tellement au dessus de la plèbe, tellement plus bête qu’eux.

Tu connais pas la date de construction de la tour Eiffel ? Tu me fais honte maman.

 

Contrairement a ce que le système scolaire francais (du moins jusqu’au bac) essaie de nous faire croire, cheres elites de mes cabinets, c’est que connaitre des dates par coeur, ca ne fait pas de vous des personnes intelligentes. L’intelligence, si on s’en refère à ses racines, c’est faire des liens. C’est rapprocher des choses. C’est comprendre un mécanisme et savoir le reproduire plutôt que d’emmagasiner des trucs par coeur.

C’est d’ailleurs pour cela que je trouve l’enseignement de lycée stupide et que je préfère grandement la version fac (exams avec documents, on te demande d’avoir un raisonnement, et non de débiter un poème).  Je n’ai jamais compris, je crois pourquoi est ce que apprendre des dates par coeur était utile (autre que pour avoir une bonne note et pas se faire engueuler et avoir le droit d’aller au cinoche ce w-e). Dans la vrai vie, ce qui compte me semble, c’est pas de connaitre la date de construction du mur mais bien de savoir pourquoi, dans quel contexte, et ce que cela a entrainé. Que ca a été fait en 58 ou en 62, honnêtement a quoi ca sert ? A quoi ca sert de savoir qu’il y’a 19 ou 25 pays dans le G20 (y’en a pas 20, l’UE n’est pas un pays) ?

J’aime l’histoire, mais je deteste l’enseignement que j’en ai eu et la vision que cela en donne. Tout ce que j’ai pu apprendre sur l’histoire, ca ne vient pas du collège ou du lycée, meme si j’ai eu des bases. Etrangement, j’ai bien plus appris en regardant des series puis me documentant en lisant des livres dessus qu’autre chose. J’ai été totalement hermétique (pourtant j’avais des notes correctes, analyser des docs, c’est bon, je sais, mais j’ai jamais pu citer une seule putain de date) et c’était une matière ou je passais bien plus mon temps a dessiner qu’autre chose. J’ai longtemps placé les gaulois comme ma période de l’histoire detestée. Pourtant, quand cette année j’ai découvert Helvetios, que j’ai matté les bonus ou le groupe Eluveitie expliquait que leur concept album retracait la guerre des gaules, bin, ca m’a beaucoup interessée, et j’ai acheté des bouquins sur le sujet (je les ai lus, aussi). Comme quoi.

Est ce que cela fait de moi qqun de moins cultivée qu’une autre ? Je ne sais pas, mais je ne pense pas (en tout cas, pas juste parce que je sais pas sortir des dates). M’enfin, tout ça c’est comme  la confiture. C’est bien plus aisé de se moquer du peuple stupide en se placant au dessus de lui que d’avoir deux doigts de jugeotte.

Categories: MyLife

Déblatérations diverses et pas drôles.

Mes papiers sont en ordre. Le notaire a les sous. Normalement, demain, j’aurais les clés de mon nouveau chez-moi puis j’irais au festival de Corbeil. Mon vrai chez moi ce coup ci. Normalement.

 

Non, je vous rassure, j'achete pas un chateau XD

Je crois que je ne réalise qu’a peine. Et que si y’a qq temps on m’aurait dit que j’acheterais un appart a 25 ans,  j’aurais ris au nez. Genre « mais bien sur ». Je n’ai jamais vraiment envisagé les choses. Surtout pas ce genre de choses. Je suis jeune bordayl. Et meme au cours des 6 derniers mois (on a repéré l’appart en décembre) j’crois que j’ai jamais réalisé que, ayé, ca serait « a nous ». Alors oui faut rembourser le pret, normal, mais quand même. C’est chelou.

Surtout chelou de ce rendre compte de tous ces choix, pas forcément réfléchis, qui m’ont amené la. J’ai choisi l’informatique plutôt que l’art. J’ai choisi de rester en région centre. Des choix, pas toujours réfléchis ou tant choisis, mais qui font qu’a mon âge, relativement jeune, je peux aujourd’hui acheter mon appart. Quelque part, le destin est vicieux hein… Parce que je peux vous dire que j’ai mis longtemps a le digérer le fait de pas avoir fait d’études d’art. J’aime l’info, hein, mais qq part, quand tu fais ce genre de choix, surtout quand c’est pas evident, et que c’est surtout pour des raisons financières, bah pendant des plombes, tu te dis « et si ».

Aujourd’hui, ca va. Je crois.  J’ai encore beaucoup de mal a ne pas être jalouse ou avoir le coeur qui se serre (ou a maudire, soyons franc) quand je vois ses gens bien mieux nés, mais meme pas meilleurs que moi, qui peuvent faire ces écoles privées, monter à paris. J’admire ceux qui , pas mieux nés que moi, malgré les difficultés financières ont eu le culot de se lancer. Je l’ai pas eu, j’ai choisi la sécurité. Je crois que quelque part, j’voulais pas être pauvre, j’avais assez donné. C’est con hein, et je sais que certains, ceux qui ont choisi l’art sans doute, ne le comprendront peut être pas. Mais je ne suis pas malheureuse hein, j’aime mon métier, j’y fais des trucs cool, et je peux m’épanouir a coté en dessinant des filles aux trop gros lolos.

 

Je sais même pas pourquoi je raconte tout ça en faite.

Categories: MyLife